Menu



Politique

Facebook se fout de Balgobin


Rédigé par E. Moris le Jeudi 11 Novembre 2021



Pour Mark Zuckerberg et sa société, Maurice n’existe pas. Les autorités mauriciennes non plus ! Deepak Balgobin encore moins !

L’on peut comprendre Zuckerberg… Difficile d’imaginer le but de la députée Subashnee Luchmun-Roy en venant avec une interpellation sur les mesures prises pour contrer le cyberbullying et les fake profiles sur les réseaux sociaux. Était-ce pour justifier le projet de loi qui devait être débattu plus tard ?

En tout cas, à en croire la réponse de Steven Obeegadoo, les discussions que l’Information and Technologies Authorities avait entamées avec Facebook n’ont rien donné. Le Premier ministre par intérim a rappelé que les consultations entamées par l’ICTA avec le public afin en vue de mieux contrôler les abus sur les réseaux sociaux n’avaient pas abouti. Cela, compte tenu de la réaction des citoyens.

D’où les discussions directes ! Mais, selon Obeegadoo, toutes les démarches entreprises par le ministre des TIC pour rencontrer Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, se sont avérées vaines. Deepak Balgobin a été redirigé vers le responsable de Facebook pour la zone d’Afrique. Après cette réunion, il a été convenu que CERT-Mu sera la seule agence autorisée à interagir avec Facebook à Maurice.
 

Jeudi 11 Novembre 2021


1.Posté par rajeshan le 12/11/2021 08:24
balgobin pensé ki li enan charisme comme band ministre américain ou français kan li demand kitchoz band entreprise kom facebook pou repond tout de suite.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.