Politique

Le cirque politique à Grand-bassin en images

Samedi 22 Février 2020

De l'avis de tous, le festival de Maha Shivaratree a été un succès de par son organisation, la discipline des pèlerins et l'enthousiasme des Mauriciens autour du plus grand évènement de l'océan indien.


Subashnee Mahadao Lutchmun Roy lavant les pieds des pèlerins à Grand-Bassin.
Subashnee Mahadao Lutchmun Roy lavant les pieds des pèlerins à Grand-Bassin.
Si le comité organisationnel comme chaque année, est à saluer, c'est un tout autre spectacle qui a terni quelque peu l'image de ce grand rassemblement à Grand-Bassin. 

Comme souligner par la Rédaction de Zinfos Moris, les multiples allées et venues du Premier ministre à Ganga Talao durant cette semaine écoulée, ont donné l'impression qu'il ne lui restait plus qu’à aménager un bureau à proximité du lac sacré. Tel un Dieu vivant, c'était voeux de silence et omniprésence du leader du MSM calqué sur le mode des télés-réalités, avec les louanges et la bénédiction de la station nationale en prime.

Le roi Soleil et sa nouvelle cour à Grand-Bassin.

Des scènes épiques : Pravind caressant une vache, Pravind et son épouse, Pravind priant au pied du Mangal Mahadev, Pravind roulant avec un belo des rôtis, Pravind offrant généreusement des conseils spirituels...

Le Bal des débutants du Roi Soleil à Grand-Bassin.

Alors que le ministre des Infrastructures ne sait plus comment faire pour donner l'illusion d'exister, Bobby Hurreram a déclaré : « les pèlerins ont fait preuve d’un comportement exemplaire ».

Ce qui n'est pas faux, mais qu'en est-il des hommes et femmes politiques ? Le baptême de feu a eu lieu à Grand-Bassin avec les touts nouveaux et débutants, exit les fidèles lieutenants de la première heure, empêtrés pour la plupart dans des affaires judiciaires ou expédiés loin du pays.

C'est une horde de jeunes députés et ministres hypnotisés par les caméras, attirés par les rayons du roi Soleil, brûlant au passage quelques neurones, et qui n'ont pas hésité de vouloir s'afficher à tous prix aux côtés de leur leader, au mépris de la règle où la religion se pratique en toute intimité.

Le chef de Lakwisin et ses apprentis cuistots

C'est ainsi que Stefan Toussaint a été vu en couleur Fanta orange de la tête aux pieds, une Tania Diolle préparant des rôtis, une Subashnee Mahadao Lutchum Roy, cuillère à la main mélangeant les épices d'un curry ou s'agenouillant pour laver les pieds des fidèles, une Joanne Tour faisant la tournée avec une fidélité à toute épreuve, un Nilen Vencadasmy prenant des selfies avec ses "frères", heureux et content d'être finalement contre attente dans Lakwisin selon la version de la "politique autrement". Particularité du défilé, pratiquement tous ont eu entre leurs mains, un petit kanwar fait sur mesure aux couleurs oranges et blancs...

Une politique spectacle qui est loin de faire l'unanimité mais qui a le mérite de vouloir flatter un électorat acquis à leur cause. 
 

Pravind Jugnauth et son épouse accompagné de la nouvelle équipe.
Pravind Jugnauth et son épouse accompagné de la nouvelle équipe.

Joanne Tour
Joanne Tour

Nilen Vencadasmy
Nilen Vencadasmy




Rédigé par E. Moris le Samedi 22 Février 2020


1.Posté par Rattan Chand le 24/02/2020 08:39
WE SPARED OURSELVES THE EXPEREIENCE OF THE YEARLY GANGA TALAO SHOW !
We have used all means and exhausted ourselves in trying to press on our socio-cultural leaders and organisers to inculcate a sense of discipline, respect for the highway code, respect for others, etc. for the Ganga Talao pilgrimage.


This year, we spared ourselves the disheartening experience of the Ganga Talao show or to put it differently we adjusted our sails to reach our destination. We started our pilgrimage to Ganga Talao , one week before , enjoying it in total quietude and in meditation. We avoided the well-organized techno groups, with their impressive oversized motorized kanwars and state-of-the-art hi-fi system , playing their techno version of “Om Namah Shivaya”, bolstered in the background by the incessant nerve-racking , ear-splitting BOUM-BOUM.
They have taken over- the new generation of faithfuls and their lots of socio-cultural groups frolicking with their mentors, the politicians, who have turned the Ganga Talao pilgrimage into a very lively and successful carnival.
......we have to acknowledge that we seem to be misfits in such settings and we prefer to leave them to their antics , especially the newly discovered gimmick of "some personalities washing publicly the feet of the faithfuls! ". The show goes on and where will it stop ?
But we did miss out on the nice group bhajans and chanting and the devotional fervour of the devotees that send the spiritual message to the faithful that is deep and profound and gives him the true meaning of religion and spirituality that is being comprehensively eclipsed in the present show.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.