Menu

Société

[Billet d'humeur] Jackpot pour le couple Joomaye proche de Lakwisin


Rédigé par E. Moris le Dimanche 29 Août 2021



[Billet d'humeur] Jackpot pour le couple Joomaye proche de Lakwisin
Cher Dr Joomaye, être le serveur en chef de Lakwisin en passant les plats les plus indigestes du gouvernement, alors que vous avez une brillante carrière de docteur et un nouvel hôpital sur les bras à faire tourner, semble développer chez vous une certaine arrogance.

Comment expliquer la nomination de Zouberr Joomaye, au board de Landscope Mauritius depuis mars 2020?

Depuis l'apparition du virus de Covid-19, un comité santé a été mis en place pour informer et communiquer sur l'actualité entourant les mesures prises dans la gestion de la maladie, dont vous êtes le porte-parole. "Petit courtier" à vos heures perdues, vous avez également hérité de la présidence mauricienne d'un comité de vaccination, dont personne n'a jamais entendu parler et dont les membres avec un bagage "scientifiques" restent un mystère.

Vous n'êtes pas sans savoir cher Senior Advisor on Strategic Matters auprès du bureau du Premier ministre que depuis début du mois d'août, l’État a dépensé en moyenne Rs 8 millions par jour pour pas moins de 2 862 personnes placées en quarantaine dans des hôtels prévus à cet effet. Ce qui fait près de Rs 39 200 au quotidien par individu du 1er au 23 août 2021.

Une personne en quarantaine ou en traitement en raison du Covid-19 dans un des hôtels prévus à cet effet coûte Rs 2 800 par jour à l’État. Vu qu’une personne doit y vivre pendant 14 jours, cela signifie que celui-ci débourse Rs 39 200.

Ces chiffres ne sont pas une épreuve de mathématiques mais un petit rappel afin de donner une idée de la manne financière des hôtels sélectionnés par le gouvernement convertis en centre de quarantaine. Une liste d'hôtel où est en bonne place, le Maradiva appartenant à Kobita Jugnauth, l'épouse du Premier ministre, mais aussi le Palms Hotel à Quatre-Bornes appartenant à votre chère et tendre épouse, Shaheen Jaulim-Joomaye. Les mêmes Jaulim qui dirigent un casino et qui ont construit le Palms Hotel à Quatre Bornes.

Avouez que tout ceci fait un peu désordre. N'est-ce pas là un retour d'ascenseur pour votre servilité et fidélité ? C'est ce que vous auriez pu reprocher aux membres de l'opposition si vous étiez dans l'autre camp, avouez le. Proche du couple Jugnauth, on se souvient que vous étiez parmi les "happy few" à faire partie d'une délégation officielle en Inde. Que votre belle-soeur, spécialisée dans les équipements médicaux a obtenu une nomination comme consul honoraire dans le fin fond de l'Iowa, chez les Amish. L'esprit de famille avant tout ! Bien qu'à notre connaissance, il n'y aurait pas moins de dix mauriciens dans ce coin du monde, incluant vos neveux...

A combien s'élève les bénéfices du Palm Hotel en période de crise sanitaire et économique ? La mise en quarantaine de ces milliers de Mauriciens a du bon, tout comme la réouverture des frontières. Il faut être un sacré transfuge pour avoir un pied dans le Bureau du Premier ministre et un autre dans le business, malgré un échec cuisant comme candidat aux dernières législatives.

"L'enquête suit son cours" selon la formule consacrée pour les proches du gouvernement concernant une plainte dont vous faites l'objet auprès de l'Icac. Il est fort à parier que ce dossier, comme tant d'autres, soit dans le fond d'un tiroir...jusqu'au coucher du Soleil.

Zouberr Joomaye affirme concernant le contrat Pack & Blisters :" Mo mail Gov.mu pas ti p marcher..."

Dimanche 29 Août 2021


1.Posté par PETER KIPKA le 29/08/2021 23:38
Ces individus s'enrichissent sans fin,meme sur la detresse du Peuple.......et a coups de Millions tous les mois....ils doivent meme esperer que cette pandemie dure encore.....

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.