Menu



Société

Le bateau Legacy des Gurroby intercepté dans les eaux de St Brandon


Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Mai 2021



La communication entourant la saisie record de 243 kilos de drogue, valant Rs 3,7 milliards bat son plein.

Alors que le Premier ministre « interrogé » par la MBC a réitéré son « engagement » à œuvrer contre le trafic de drogue en félicitant le commissaire de police et le chef de l’Adsu. Cette saisie de drogue survient après celle des 110 kilos en haute mer en octobre 2018 et bien d'autres encore, marquant l'île Maurice bel et bien dans l'itinéraire des narcos.

Hier, vendredi 7 mai, après l'arrivée sous les caméras de l’Islander, l’un des bateaux des Gurroby, dans l’enceinte du bâtiment de l’Icac, c'ets un autre bateau de pêche le Legacy, appartenant à Ritesh Gurroby, qui a été intercepté en situation de pêche illégale, dans la soirée du jeudi 6 mai, à 50 milles nautiques de St Brandon.

Le bateau, dont le permis a expiré depuis le 26 avril dernier, a été remorqué jusqu’au Quai B par la National Coast Guard (NCG), toujours sous les caméras de quelques médias invités pour l'occasion. Le bateau de pêche « Legacy » qui transportait 5 tonnes de poissons d'une valeur marchande Rs 650 000, avait à son bord 12 pêcheurs mauriciens. Le capitaine est de nationalité malgache alors que son second est indonésien. 
Cette opération conjointe de contrôle de pêche a été menée par des officiers de la National Coast Guard, y compris des commandos MARCOS et des officiers du Fisheries Department. 

Pour rappel, Ritesh Gurroby a été arrêté, le dimanche 2 mai, après la saisie record de 243 kilos d’héroïne et 27 kilos de hachisch à Pointe-aux-Canonniers. Deux de ses frères ont été arrêtés. Leurs épouses ainsi que leur père ont été interpellés par l'Icac pour blanchiment d'argent.

Aveu d'échec de Pravind Jugnauth : "malgré la fermeture de nos frontières, la drogue continue à entrer dans le pays"

Maurice : Nouvel itinéraire pour les narcos

Trafic de drogue à l'île Maurice : un bilan sous forme d'échec pour éradiquer le fléau

 

Samedi 8 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.