Menu



Société

Echec du gouvernement de sortir l'île Maurice de la liste noire de l’Union européenne


Rédigé par E. Moris le Mercredi 10 Février 2021



Maurice reste donc sur la liste noire de l’Union européenne ainsi que la liste grise de la Financial Action Task Force. La mission du gouvernement de sortir le pays de la mouise a échoué.

Rappelons qu’il y avait un comité mis sur pied, comprenant des pointures telles que le secrétaire financier Dev Manraj, le gouverneur de la Banque de Maurice Harvesh Seegoolam, le directeur général de l’Icac Navin Beekarry et des représentants de divers ministères.

Maurice sur liste noire de l'UE : l'avocate Pascale Lagesse de bredin Pat sollicitée

Leur mission était de convaincre les dirigeants du Financial Action Task Force que Maurice avait pris les dispositions nécessaires pour respecter les obligations de l’organisme en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. C’est par visioconférence que la mission a été menée. En cas de succès, soit que le pays soit retiré de la liste grise, Maurice aurait eu un argument solide pour demander à sortir de la liste noire de l’Union européenne. Mais échec total ! Et pour cause !

Le patron de la Banque centrale, Harvesh Kumar Seegoolam qui était auparavant Chief Executive Officer de la Financial Services Commission, voit son contrat en tant que Gouverneur renouvelé pour trois ans par le Premier ministre.

Le Financial Asction Task Force a notamment trouvé des lacunes au niveau de la Financial Services Commission, régulateur du secteur des services financiers. Quant l’on pense que l’ancien chairman de la FSC est désormais gouverneur de la BoM, cela veut tout dire. Désormais, dans les couloirs du pouvoir, l’on bien affirmer que ce sera chose faite en octobre, lors du prochain round, le fait est que Maurice reste sur listes grise et noire.

A lire également : Inscrit sur la liste noire de l'UE,  un cabinet de lobbying payé Rs 4 millions par mois pour blanchir Maurice

Mercredi 10 Février 2021


1.Posté par Olivier le 11/02/2021 01:47
Moi bientôt je vais créer une liste blanche

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.