Menu

Sport

[Dossier] Les JIOI 2019 en version Cash Factory


Rédigé par E. Moris le Samedi 23 Février 2019

Un peu comme le concours de l'Eurovision, on adore regarder le spectacle mais il faut avouer que lorsqu’on l’organise, on craint les dépenses folles que ce type d'événements requiert. Les Jeux des Iles de l'Océan Indien pourraient se résumer ainsi...un tas d'emmerdes et de l'argent public gaspillé ! Un gouffre financier pour les contribuables… mais une manne providentielle pour le gouvernement en termes d'image et de contrats.



Si tout se fait dans une certaine pagaille, on en sait un peu plus sur les dépenses faramineuses et indécentes liées à l'organisation des Jeux des îles. 

Cette 10e édition (qui se tient du 19 au 28 juillet à Maurice) est en train de battre le triste record de l'organisation la plus coûteuse des jeux de l'Histoire du comité. Mais elle s’avère une véritable poule aux œufs d'or pour certaines personnes, dont quelques-uns de l'entourage du ministre de la Jeunesse et des Sports.

Quand l’on regarde de près certaines activités et autres événements liés aux Jeux des Îles, étonnement on découvre des proches de Stéphane Toussaint. 

On vous dévoile donc les contours de cette entreprise où promoteurs, ex-coiffeur, gros bras, attaché de presse évangéliste et ex-conseiller au casier judiciaire bien rempli se côtoient allègrement. Il ne faut pas oublier que les JIOI, c’est, rappelons-le, un budget de plus de Rs 700 millions.

Tout commence avec le remaniement ministériel de janvier 2017, quand Stéphane Toussaint, le député au catogan, se voit investit d'un portefeuille de la Jeunesse et des Sports. Cet enseignant et ex-clown (oui, ce fut son gagne-pain) ferait de l'ombre à Casimir tellement il aime s'habiller en orange.

De par ses origines modestes, il met en avant son côté proche du peuple, allant même jusqu'à monter sur scène au cours d'un dance battle. Le ministre monte son équipe avec un attaché de presse (Fabien Hector) émanant de Radio1 et des conseillers issus de sa circonscription. Jusque-là, rien de bien grave ! 

Les affaires prennent une autre tournure avec l'arrivée de Jean-Mée Sandian au sein du ministère comme conseiller. De façon surprenante, il arrive à passer l'étape du screening (vérification du profil d'un candidat), censé être fait par le bureau du Premier ministre...car ce curieux individu traîne un casier judiciaire étoffé. Il se trouve qu’il est aussi le cousin de la femme du ministre Toussaint. 

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a voulu innover en organisant la compétition « Zenes Montre To Talan » l'année dernière. Selon les révélations du journal Sunday Times, l'ancien conseiller de Stéphan Toussaint serait un proche collaborateur de la compagnie réunionnaise, soit More Than Prod dirigé par Olivier Beaudet, qui a décroché le contrat de production de cette compétition. 

Cet ancien conseiller du ministre Stéphan Toussaint qui avait quitté le ministère de « son plein gré » un mois après le lancement de ce projet, soit après l’octroi du contrat, dans lequel il se serait « très investi » (selon Sunday Times).  « More Than Prod aurait-elle été favorisée en raison de cette connexion politique liant Jean-Mée Sandian au ministre de la Jeunesse et des Sports Stéphane Toussaint ? » s’interroge le Sunday Times. 

Jean-Mée Sandian (à droite, la main dans un plâtre) en compagnie d'un artiste réunionnais que le "producteur d'artistes" Judikaël Mistrin "produit" à Maurice.
Jean-Mée Sandian (à droite, la main dans un plâtre) en compagnie d'un artiste réunionnais que le "producteur d'artistes" Judikaël Mistrin "produit" à Maurice.
Jean-Mée Sandian est l'ancien directeur de Uhuru Communications, une agence de Communications via Freedom Communications qui est à l’origine de l’organisation de la première édition du concours de beauté Miss Earth. Elle a également produit durant quelques années le magazine Islander distribué sur les vols d’Air Mauritius.

Il est aussi l'organisateur du concours Miss Eco. Et sur sa page Facebook, cette boîte est présentée comme wedding planner...

Sur une vidéo, filmée lors de la soirée de promotion pour miss Eco, on peut voir que l'animateur est en fait Fabien Hector, l’attaché de presse du ministre Toussaint, donc sous contrat avec le gouvernement.

Déjà, personne ne trouve choquant qu'un conseiller ait une activité (rémunérée ou pas ?) lors d'un événement n'ayant absolument rien à voir avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports ! 


Ce même Fabien Hector n’en est pas à sa première incartade. On se souvient du communiqué truffé de fautes qu'il avait émis dans le sillage du scandale des attouchements sur une athlète mauricienne pendant les Jeux du Commonwealth... Il se chuchote que ce journaliste, qui n'a pas laissé une trace indélébile dans les médias, opérerait aussi en tant que chauffeur de taxi marron (Uber avant l'heure) pour les fonctionnaires habitant tout près de chez lui.  

Comme les anecdotes sont toujours particulièrement mignonnes, à noter que la gagnante est la fille d'un journaliste Naushad Korimdun. Amber représentera Maurice en Egypte cette année.  

Le couple Mistrin aux cotés des ministres Toussaint et Jhugroo à Mahebourg, lors du rassemblement pour les JIOI 2019.
Le couple Mistrin aux cotés des ministres Toussaint et Jhugroo à Mahebourg, lors du rassemblement pour les JIOI 2019.
Devinez qui nous retrouvons parmi tout ce cirque ? Le Réunionnais Judikaël Mistrin !  

Comme nous vous l'avons annoncé sur le site Zinfos Moris, il a été aperçu samedi dernier sur l'estrade de Mahébourg Waterfront avec son épouse Aurélie, en marge des Jeux des Iles de l'Océan Indien aux côtés du ministre des Sports, Stéphane Toussaint et du ministre des Terres et du Logement, Mahen Jhugroo.

Le producteur d'artistes, comme il se fait désormais appeler, est devenu l'ami proche de certains dirigeants ou ex dirigeants évoluant dans le milieu sportif mauricien.   

Quand ce n'est pas avec la fille de l'ancien ministre des Sports Mickael Glover, Gaelle Glover dont l'épouse s'est associée pour ouvrir à Grand-Baie, un salon de coiffure qui repose sur une franchise « révolutionnaire » de ciseaux 3D. On a pu voir notamment Jean-Mée Sandian à la soirée organisée par Mistrin lors du concert d'un chanteur réunionnais.

Si Judikaël Mistrin se défend d'avoir eu affaire avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, c'est selon ses dires, par l'entremise de son « partenaire officiel » Hello Events qu'il a été contacté. C’est ainsi que Mistrin lui-même a qualifié cette boîte selon ce que rapporte l’express.

Et c’est là que le bât blesse ! On trouve la compagnie Hello Events dans nombre d’événements organisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Et cela, depuis l’année dernière.


Or, il s’avère, selon les détails disponibles au Registrar of Compagnies, que Hello Events Ltd a été incorporée le 14 février 2018. Donc, c’est une compagnie assez jeune et, de toute évidence, manque d’expérience dans le domaine de l’événementiel. Or, elle est très souvent associée aux activités du ministère de la Jeunesse et des Sports. 

De plus, à l’express, où judikaël Mistrin n'a pas hésité à déboulé dans les couloirs de la Sentinelle exigeant un entretien avec le directeur des publications quand il a eu vent qu'un article serait publié dans les colonnes du journal, (pensant peut-être intimider son monde d'avoir comme avocat Dick Ng Sui Wah, un homme de loi qui n'a jamais caché sa proximité avec le MSM). Il aurait eu une fin de non-recevoir, c'est un journaliste de la rédaction qui l'aurait reçu...

Judikaël Mistrin affirme donc dans l'express, qu’il connait « le directeur » de Hello Events. Or, officiellement, cette compagnie a une directrice, en la personne d’Elodie Leslie Cathy Navette. Elle est aussi l’actionnaire majoritaire de la compagnie. À qui Mistrin fait-il allusion ? 


En tout cas, la saga n’est pas encore terminée. Zinfos Moris y reviendra…De source bien informée, il se murmure que certaines personnes pourront faire l'objet de questions parlementaires à la rentrée....

Judikaël Mistrin : Je veux que le procès se tienne désormais à Maurice  

Jeux des îles : Budget de Rs 700 millions avec des hôtels cinq étoiles pour les athlètes.  

Plan A et Plan B pour les Jeux des îles de l'Océan Indien.  



 

Samedi 23 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.