Menu



Environnement

Pravind Jugnauth relancera une énième campagne de nettoyage à travers l'île


Rédigé par E. Moris le Jeudi 8 Juillet 2021

Ce qui est bien avec le recyclage c'est qu'on peut recycler les vieilles choses et donner l'illusion que c'est du neuf ! Opération "couillonne dimoune" en cours...



"Plages publiques, lagons, îlots, sites touristiques, autoroutes, routes et ronds-points... tout sera nettoyé." 

C'était la bande annonce du nouveau film du gouvernement avec la campagne "Mega National Cleaning and Embellishment Campaign" annoncée en grande pompe par le Premier ministre depuis deux ans, soit le 4 juillet 2019. Baptisée «Moris nou zoli pei» cette campagne de nettoyage était une initiative afin « d'embellir notre belle île » avec une enveloppe de plus de Rs 3 millions. Le secteur privé était invité à mettre la main dans la poche concernant l’embellissement et l’entretien des ronds-points. Mais toujours aucun petit rond-point financé et sponsorisé à l'horizon par des "parrains de l'environnement"

Reste à comprendre comment peut-on «embellir notre belle île » alors qu'à chaque coin et recoin de l'île, l'incivisme est légion, la faute aux Mauriciens mais aussi au laxisme des municipalités et de la police de l'Environnement !

Comme le recyclage a du bon, Pravind Jugnauth avait relancé, rappelez-vous, une campagne «Nettoyer Maurice», le 5 mars 2017 avec des réunions à n'en plus finir afin de mettre en place une stratégie pour le bon déroulement de cette campagne. Qui n'a aboutit à rien ou pas grand chose.

Cette année rebelote, on sort du placard cette envie de déclarer la guerre aux déchets. L'enjeu est primordiale avec la réouverture des frontières. Attirer des touristes c'est bien mais encore faut-il donner envie à ses voyageurs en pleine pandémie de venir bronzer à plus de 12 heures de vol. 

Qui voit-on à l'horizon tous les deux ans à la même date ? Pravind Kumar Jugnauth himself venir donner le coup d'envoi pour une énième campagne de nettoyage à travers le pays. Le 10 juillet prochain, le Premier ministre, prendra la pose sur la plage de Pointe-aux-Piments pour une campagne de sensibilisation, avec au programme plusieurs journées de nettoyages des zones côtières et sites touristiques en priorité jusqu'à la fin de l'année. Gageons que le Premier ministre recyclera comme chaque année sa phrase fétiche : « nous encourageons chacun à se joindre à nous dans cette initiative pour embellir notre belle île.»

Si toute l'année le ministère de l'Environnement semble en mode paresse, il faut bien qu'un jour dans l'année, chacun donne l'impression d'être utile à quelque chose.

Rappelons que Lindsay Morvan, directeur de la Tourism Authority, pilote le projet Sustainable Island Mauritius, financé par l’Union européenne depuis 2018. Celui-ci a pour but d’assister les opérateurs du tourisme afin de rendre Maurice une destination plus verte et écologique dans le cadre du programme Switch Africa Green.   L'Union européenne a accordé une subvention d'environ 44,5 millions de roupies à la Mauritius Tourism Authority pour promouvoir le tourisme durable.

Dans le cadre de cette initiative, la côte de Maurice a été partagée en plusieurs zones à nettoyer en priorité, certaines plages et sites touristiques nécessitant une action urgente afin de les remettre en état. De plus, de nouvelles poubelles seront installées...

L'île Maurice, île durable ?


Jeudi 8 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.