Menu


Politique

Pravind Jugnauth : "aucun acte de brutalité ne sera toléré, encore moins de la part de la police"


Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Juin 2020



La Rédaction de Zinfos Moris avait dénoncé l’excès de zèle de la police s’agissant de faire respecter les consignes de confinement, puis du couvre-feu, deux des mesures importantes prises par le Premier ministre Pravind Jugnauth pour stopper la propagation du coronavirus dans l’île.

Une répression policière insensée, qui s'inscrit dans certaines pratiques habituelles de la police dans des "quartiers sensibles" de l'île.

Un policier, habitant de Pailles a été arrêté, accusé de torture lors d'une descente policière envers des habitants de Résidences Vallijee, puis libéré.

La répression policière se déchaîne pendant le couvre-feu à Maurice

En réponse à une question du député Fabrice David sur des incidents survenus à Résidence Vallijee en mars dernier, Pravind Jugnauth a déclaré ce mardi 9 juin qu'il condamne sévèrement tout acte de brutalité, y compris celui perpétré par la police.

Covid-19 : Plus que de violence policière c'est la violence d'Etat

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.