Menu


Faits Divers

▶️ La répression policière se déchaîne pendant le couvre-feu à Maurice


Rédigé par E. Moris le Mercredi 25 Mars 2020

Des vidéos se multiplient et circulent sur la Toile, on peut y voir des passants tabassés et brutalisés par des policiers dans des "actions musclées" sous prétexte de non-respect des règles du confinement.



Une répression policière insensée, qui s'inscrit dans certaines pratiques habituelles de la police dans des "quartiers sensibles" de l'île.

Si le confinement apparaît comme une mesure inévitable pour endiguer l’épidémie, ces vidéos montrent le caractère répressif de la gestion policière depuis le début de la crise, avec une violence particulière dans les quartiers populaires.

Ces scènes filmées par des policiers eux-mêmes, risquent inévitablement de se reproduire et rappellent la nécessité de ne pas baisser la garde face à la répression dans cette période, et dénoncer les attaques spécifiques que subissent pendant le confinement les habitants des quartiers populaires les plus précaires.

Les amendes, dont le coût est particulièrement élevé pour les populations les plus précaires, qui se trouvent bien souvent dans l’incapacité de les payer.

Ces amendes ( de Rs 500 où l’accusé peut même écoper d’une peine d’emprisonnement n’excédant pas six mois de prison) s’inscrivent dans une gestion répressive, qui vise à faire peser la responsabilité de l’épidémie sur la population alors même qu’il y a peu, Pravind Jugnauth rendait visite dans un centre de quarantaine sans gants ni masque avec d'autres ministres et députés ! 

Dans une conférence de presse spéciale ce mercredi soir, le Commissaire de police, Mario Nobin, a annoncé qu’une enquête a été initié. Il a averti les éléments indésirables de la force policière qui font preuve de comportement répréhensible, que des actions nécessaires seront prises au plus vite. C'est sur un ton solennel qu'il a fait savoir que les actions inappropriées ne seront pas tolérées. 

 





1.Posté par Jean François payet le 26/03/2020 04:40 (depuis mobile)
Putain ces flics sont de grosses merdes ... comment peut on faire ça à sa propre Population !!!?? De vrais enculés!!!

2.Posté par M le 26/03/2020 02:41
Incroyable!!! J'espère que le gouvernement mauricien prendra la bonne décision, les virer ces ripoux.

3.Posté par Bibik le 26/03/2020 05:25 (depuis mobile)
Babilone le chien, mi souhet azot la maladie. Allé créver

4.Posté par Jean le 26/03/2020 12:06 (depuis mobile)
C’est pas nouveau la population es habitué ayant ma belle famille de Maurice il me dise comment sa ce passe quand un policier te pose des questions c’est toujours avec des cou après tu réponds.!!!

5.Posté par gashen le 26/03/2020 15:22
Maintenant vous comprenez comment Kaya est mort!!!!!!!!!!!!!

6.Posté par KIPKA le 26/03/2020 15:33
Promesse de Nobin, ils vont etre poursuivis et condamnes lourdement ! ! Affaire a suivre,donc................il y a ,et il y aura des violences,lorsqu'elles sont legitimes,ce sont les delinquants qui seront poursuivis,mais apres avoir mal le dos ! ! et la,pas de cadeau,faut bien taper,et respecter,les zones vitales...les bras on peut casser....ce sont des techniques de police ! ! ! lors vi ux amateurs,et ne venez pas pleurer par la suite........

7.Posté par Wil le 26/03/2020 18:17 (depuis mobile)
Franchement ce sont des saloperies ces policiers lâchent et sans scrupule !!! Des salopes !!! Bann de gogote !!!🤬🤬🤬🤬

8.Posté par Huggy le 28/03/2020 08:04 (depuis mobile)
Pire ke la racaille bandes pilons là...😠

9.Posté par Picpac le 28/03/2020 21:38
Quelle bande de lâche, se mettre à 40 pour frapper deux individus à terre et sans défense, je salue là, le courage de ces porcs, quant au chef des porcs qui nous promet des actions très sévère du style (pas de cover up, radiation immédiate, temps record pour trouver les coupables) on voit le résultat, plus personne ne commande dans la police et c'est pas avec quelques heures de détention du bouc émissaire qui va effacer la perception que l'ile maurice est une république castéiste ou l'on pratique la torture . Je me débarrasse intentionnellement de ce terme ronflant de résidence. Ton Mario na pa met to figir dan ghetto Kennedy,mo pou fer toi bouré.
Picpac

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.