Menu


Société

Nando Bodha sur la sellette, après son appel aux Mauriciens à l’étranger de rentrer au pays


Rédigé par E. Moris le Jeudi 2 Avril 2020



Le 17 mars, Nando Bodha, ministre des Affaires étrangères, lors du discours-programme au sein du Parlement, avait affirmé que le gouvernement mauricien était en mesure de faire rentrer au pays des Mauriciens qui sont à l’étranger, mais en respectant un protocole mis en place.

Cette annonce surréaliste a crée la consternation alors que dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, des mesures de confinement sont mises en place sur l’ensemble de la planète.

Zinfos Moris avait souligné, l'irresponsabilité de faire rentrer des milliers de Mauriciens installés en Europe dans un contexte où le mot d'ordre est de rester chez soi par sécurité et protéger le reste de la population.

300 Mauriciens bloqués en Inde, Maya Hanoomanjee affirme ne pas avoir d'argent de les soutenir financièrement.

A ce jour, 1721 ressortissants mauriciens travaillant à l’étranger sur des bateaux de croisière, étudiants, patients, pèlerins, touristes ou bloqués ailleurs ont demandé de rentrer à Maurice. Ces passagers bloqués disposent de leur billet mais la plupart des aéroports à l'étranger étant fermés, il est difficile comme il fallait s'y attendre de rentrer.

C'est donc dans un rétropédalage dont il a le secret, que Nando Bodha affirme désormais : «  nous leur avons demandé de rester sur place et de suivre scrupuleusement les instructions données par les autorités des pays où ils se trouvent ».
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.