Faits Divers

Le CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh n'a pas eu gain de cause contre le couple Ruhomally

Mercredi 24 Octobre 2018

Hassenjee Ruhomally et son épouse, Fariha, ont été convoqués à la Cyber Crime Unit le mercredi 24 octobre dans le cadre d'une enquête de la police suivant la diffusion d'une photo montrant l'épouse du Premier ministre, Kobita Jugnauth, aux côtés du CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh. 

Leur interrogatoire fait suite à une déposition faite par le CEO de Mauritius Telecom, la semaine dernière, pour propos diffamatoires. Dans sa déposition, Sherry Singh explique que cette photo qui est en circulation lui porte préjudices car il y a plusieurs «commentaires inappropriés» qui ont été faits par des internautes à son égard.

Hassenjee Ruhomally affirme qu’il a partagé la photo comme d’autres internautes car il estime qu’il vit dans un pays démocratique. Selon ses déclarations, il souhaitait interpeller à qui de droit, qu'un contrat de Rs 500 millions a été alloué à Mauritius Telecom sans qu'un exercice d'appel d'offres n'ait été lancé.

Pas de charge provisoire contre Hassenjee Ruhomally et son épouse Fariha 

Après plus de 7 heures d’interrogatoire, Hassenjee Ruhomally et son épouse Fariha, ont été autorisés à rentrer chez eux. 

Hassenjee Ruhomally est connu par les mauriciens comme un DJ très en vogue dans les années 80 puis sur les réseaux sociaux pour ses prises de position contre un système mafieux et corrompu selon lui. N'hésitant pas à interpeller le gouvernement et les ministres, tout en partageant des articles parus dans la presse et de donner son opinion. Bien souvent à la limite de la diffamation !

Ce qui lui a valu une nuit en cellule policière pour avoir partagé une publication sur les réseaux sociaux concernant l'ex ministre Showkutally Soodhun. 

Une semaine après sa première arrestation pour avoir partagé un document concernant de supposés traitements impayés à l’hôpital Apollo Bramwell par Showkutally Soodhun, il avait une nouvelle fois été appréhendé le mercredi 10 février. L'ex vice-Premier ministre et ministre des Terres et du Logement avait de nouveau porté plainte contre lui pour l’avoir traité de «menteur» sur Facebook et avoir ainsi «terni son image».

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Le-CEO-de-Mauritius-Telecom-Sherry-Singh-porte-plainte-contre-X-pour-la-diffusion-de-cette-photo_a1990.html


https://www.zinfos-moris.com/Hassenjee-Ruhomally-de-nouveau-la-cible-des-proches-du-pouvoir_a2025.html

Rédigé par E. Moris le Mercredi 24 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.