Menu

Société

La ligne de crédit de 100 millions de dollars à Maurice par l'Inde au coeur d'une nouvelle polémique


Rédigé par E. Moris le Dimanche 29 Août 2021



Quand ce n'est pas le Japon, la Chine ou l'Union Européenne qui abreuvent à coups de millions le pays, c'est l'Inde.

Une ligne de crédit de 100 millions $ de dollars, soit Rs 4 280 000 000, ouvert par l'Inde fin février 2021, pour acheter du matériel militaire au profit de l'île Maurice, crée de nouveau la polémique, après une subvention de Rs 226 millions du Japon accordée à Maurice pour la sécurité maritime.

Qu'elle est la nécessité de tels investissements, qu'il faudra rembourser, s'interrogent avec raison les membres de l'opposition et pourquoi une telle urgence, alors que la dette publique atteint 85,9 % du PIB. Cette ligne de crédit est mise à la disposition du gouvernement dans la banque indienne EXIM, non pas en espèces, mais sous forme d'écriture informatique, réservée exclusivement à l'acquisition de matériel de défense. 

L'Inde offre aux Seychelles une ligne de crédit de 100 millions de dollars pour la défense et l'infrastructure

Rappelons que les accords de sécurité entre l'Inde et Maurice ne datent pas d'hier car il faut le rappeler les garde-côtes mauriciens et l'escadron d'hélicoptères sont dirigés par des officiers de l'armée indienne. Sans compter que la majorité des équipements militaires sont indiens. Cette collaboration économique a des répercussions politiques. Maurice a soutenu la candidature de l'Inde à un siège permanent au sein du Conseil de l'ONU et s'est également abstenue en 1996 lors du vote d'une résolution aux Nations Unies sur le traité d'interdiction complète des essais nucléaires. 

En vérité ce sont deux lignes de crédit du gouvernement de l’Inde, qui concernent principalement  la construction de la ferme solaire de Henrietta, et l’achat d’un radar de surveillance de nos côtes, d’un nouveau Dornier, d’hélicoptères et d’un intercepteur, afin de rehausser l’efficacité de la National Coast Guard en surveillance et intervention maritime de notre zone économique exclusive.

Il existe moins d’informations sur l’autre ligne de crédit, concernant le financement de la construction de la phase 2 de la ferme solaire de Tamarind Falls, à Henrietta. Un contrat entre Bharat Heavy Electricals Ltd et la CEB Green Company Ltd sera signé pour ce projet de 12 Giga Watt d’électricité pour 8000 foyers. 

Dans la foulée, le gouvernement indien a fait un don de 10 millions de dollars, soit environ Rs 400 millions, pour la construction d’une unité à l’hôpital Nehru pour la transplantation rénale. 

Dimanche 29 Août 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 29/08/2021 12:04
et qd on ne pourra plus rembourser on donnera nos terres nos iles nos ilots
la Chine fait pareil en Afrique continentale ..
et en sus inonde du vaccin PIPI de CHAT pour mieux prendre possession AUSSI des humains

2.Posté par zorro est arrivé le 30/08/2021 19:10
c'est une façon financière de garder la main sur le pays afin de contrôler a distance les investissements extérieur qui risque de mettre a zéro le PIB et c'est mal parti, de toute façon nous sommes diriger par des personnes incapables et corrompues qui ne penses qu'a leur placement personnel.c'est bien connu.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.