Politique

L'Inde offre aux Seychelles une ligne de crédit de 100 millions de dollars pour la défense et l'infrastructure

Mercredi 27 Juin 2018

Le président Faure et le Premier ministre indien Modi ont fait un communiqué conjoint lundi selon Seychelles News Agency.


Le Président Faure (Seychelles) et Modi
Le Président Faure (Seychelles) et Modi
Les Seychelles obtiendront une ligne de crédit pour la construction d'infrastructures et d'assistance avec la signature de six accords lors de la visite d'Etat du président Danny Faure en Inde. La visite de Faure est à l'invitation du président Ram Nath Kovind et aura lieu du 22 au 27 juin.

Faure sera le deuxième président des Seychelles à entreprendre une visite d'État en Inde. L'ancien président  James Michel a visité le pays d'Asie du Sud  en août 2015.
La délégation des Seychelles comprendra également le ministre de la pêche et de l'agriculture, Charles Bastienne, et la ministre de l'habitat, de l'infrastructure et du transport terrestre, Pamela Charlette.


Le Premier ministre indien Modi a offert la deuxième ligne de crédit de 100 millions de dollars pour la défense et la coopération de sécurité maritime.

L'argent servira à la construction d'infrastructures pour les forces de défense militaires aux Seychelles. Une aide pour la mise en œuvre de petits projets de développement et dans le domaine de la cybersécurité.

"Grâce à une subvention, nous allons construire une nouvelle  State House. Nous allons également construire un nouveau siège de la police et un nouveau bâtiment pour le bureau du procureur général ". a déclaré Faure.

Si il était question d'une base militaire sur l'île de l'Assomption, qui serait utilisée par l'Inde. Le projet est mis au placard malgré que le gouvernement est soutenue la signature d'un accord entre les Seychelles et l'Inde. Les membres de l'opposition et la société civile s'y sont opposés.

LES PROJETS FINANCÉS PAR L’INDE à Maurice

" Comme Premier ministre et ministre des Finances, j'ai à coeur l'intérêt du pays. Je ne ferai rien qui puisse être un fardeau pour les générations futures." Pravind Jugnauth.

Dans un sursaut d'orgueil patriotique, Zinfos Moris analyse les projets financés par l'Inde et s'interroge sur le simulacre des célébrations des 50 ans de l'indépendance. Ces festivités auront coûté d'ailleurs aux contribuables mauriciens plusieurs millions de roupies. 

2012 : ligne de crédit de Rs 4,5 milliards. 
Archives nationales/ Bibliothèque nationale (Rs 465 millions). 
Un Linear Accelerator pour l’hôpital Victoria (Rs 150 millions). 
Équipements pour l’hôpital dédié au traitement du cancer (Rs 285 millions). 
Le projet e-Health (Rs 720 millions). 
La construction de médicliniques à Quartier-Militaire, Bel-Air et Stanley (Rs 250 millions). 
L'amélioration du fly-over d’Ébène (Rs 250 millions). 
Traffic Centres à Ébène, Pointe-aux-Sables et Piton (Rs 320 millions). 
Bâtiments administratifs à Flacq, Pamplemousses et Savanne (Rs 110 millions). 
Rénovation du théâtre du Plaza (Rs 285 millions).
Construction des marchés de Mahébourg, Bel-Air, Goodlands et Chemin-Grenier (Rs 610 millions). 
Achat de 20 véhicules pour les pompiers (Rs 215 millions). 
Rénovation. de la mairie de Curepipe (Rs 110 millions). 
Acquisition de six incinérateurs (Rs 110 millions) et deux pompes à eau (Rs 30 millions) 
Construction du nouveau bâtiment de l’Imprimerie nationale (Rs 390 millions) et du marché national (Rs 360 millions). 

2016 : Rs 12,7 milliards  
Le don de l’Inde sera utilisé pour financer le Metro Express (Rs 9,9 milliards). 
La nouvelle Cour suprême (Rs 1,1 milliard). 
L'achat de tablettes pour les écoliers (Rs 500 millions). 
Logement sociaux (Rs 720 millions). 
Nouvel hôpital ENT (Rs 500 millions). 

2017 : Rs 18 milliards  
Financement d'une autre phase du projet Metro Express (Rs 9,2 milliards). 
Remplacement de 150 km de tuyaux de la CWA (Rs 1,8 milliard). 
Achat des batteries pour le CEB (Rs 360 millions). 
Construction d’une ville administrative (Rs 3,6 milliards) et des logements sociaux (Rs 2,9 milliards).

D'autres projets financés par la grande générosité indienne pour son petit frère mauricien ont suivi.

Notamment la Mauritius Oceanography Institute à Albion et le projet Petroleum Hub.

 

Rédigé par E. Moris le Mercredi 27 Juin 2018


1.Posté par A mon avis le 27/06/2018 23:30
L'Inde étend ses tentacules sur les îles de de l'Océan Indien !

Maurice indépendante ?
Ou bien Maurice dépendante de l'Inde, voire bientôt colonie indienne ?...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.