Menu



Société

Covid-19 à l'île Maurice : Combien de décès sont dissimulés par le gouvernement ?


Rédigé par E. Moris le Mercredi 22 Septembre 2021



La réouverture des frontières le 1er octobre est un enjeu crucial et vital pour le pays. Malheureusement avec beaucoup d'approximations et d'amateurisme dans la gestion Covid, l'île Maurice sous cloche depuis presque deux ans, connait une explosion de nouveaux cas de covid et de décès.

Si le Premier ministre insiste pour dire « Il n’y a pas de nouvelle vague ». Personne n'est dupe. Interrogé sur la publication d’un article de l’Africa Centres for Disease Control and Prevention où une « quatrième vague » est évoquée, pour Pravind Jugnauth, « Il n’y a pas d’autre vagues. Nous avons un certain nombre de personnes qui sont contaminées. On sait tous pourquoi. C’est principalement parce qu’il y a des gens qui ne respectent pas les mesures sanitaires en vigueur depuis un moment », a-t-il déclaré. Simple comme bonjour ? Non. Les choses sont beaucoup plus complexes.

Si en 24 heures, le pays a enregistré sept nouvelles victimes du Covid, en une semaine, il y a eu pas moins de 31 funérailles selon le protocole Covid. Et 51 morts en 10 jours !

Gestion du Covid : A quand une enquête sur le trio Gaud-Joomaye-Jagutpal pour "mise en danger de la vie d'autrui?"

Du 15 septembre au 21 septembre, le nombre de décès lié à la Covid-19, qu’ils soient directs ou indirects, sont plus nombreux, selon Radio One. Rappelons que depuis le mercredi 15 septembre, les pompes funèbres sont autorisées à organiser les funérailles de patients positifs au Covid-19. Selon la radio privée, les chiffres annoncés par les autorités depuis le 15 septembre, ne rejoint pas le nombre d’enterrements effectués par les principaux bureaux de deuils de l’île. 

Scandale à l'île Maurice : le gouvernement accusé de manipuler les chiffres de Covid-19 avant la réouverture des frontières

En effet, l’un des bureaux de deuil du pays indique avoir effectué 21 funérailles du 15 au 21 septembre selon le protocole Covid. Pour la plupart des défunts, le certificat indiquait la Covid-19 comme cause principale. Rajoutons à ce chiffre, ceux d'hier annoncé par le ministère de la Santé, soit 7 victimes supplémentaires, ne comptabilisant pas 4 autres.

Une disparité dans les chiffres qui interpelle. Mais selon la formule consacrée, le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal, a indiqué que les autorités font état seulement de décès dont les causes principales étaient le Covid-19 et n’annoncent plus les cas où les personnes décédées avaient d’autres comorbidités. Des petits arrangements avec les chiffres qui arrangent les autorités mais qui ne reflètent pas la réalité.

Mercredi 22 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.