Menu



Société

Allégation de corruption : Sherry Singh, le CEO de Mauritius Telecom parle de "clown" et de "bouffon"


Rédigé par E. Moris le Samedi 13 Février 2021



Après le scandale dans l'affaire Angus Road, des terrains mal acquis du couple Jugnauth, le terrain à Ebène, de Rs 30 millions "Au Bout du Monde" de Sherry Singh, le CEO de Mauritius Telecom et super conseiller du Premier ministre fait l'actualité.

Acculé par des révélations dans l'affaire «Sherrygate», puis par l'homme de loi Akil Bissessur qui remet sur le tapis cette affaire supposément classée et sans suite. L'avocat dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et sa page Facebook, dit détenir des preuves accablantes concernant cette transaction immobilière en faveur de Sherry Singh. 

L'acquisition du terrain "Au Bout du Monde" du CEO de Mauritius Telecom revient sur le tapis

Face aux graves allégations, le chairman de l’opérateur national de téléphonie, Sherry Singh a publié un communiqué puis s'est confié dans différents médias. Ils avancent que toutes les transactions de financement sur son projet de construction immobilier sont vérifiables. Le financement de sa maison est composé d’emprunts et de fonds propres et le terrain  donné en garantie. 

Allégations de malversation et de corruption contre Sherry Singh à la MRA, l'Icac et l'Integrity Report Agency Services Agency

Sherry dit déplorer le fait de stigmatiser les gens qui habitent dans les lotissements de la NHDC. Concernant son parcours professionnel, il affirme être irréprochable, et de ne faire l’objet de reproches ou impliqué dans une malversation quelconque durant sa carrière. Sherry Singh affirme prendre des actions légales avec ses hommes de loi mais se demande si cela vaut la peine de perdre son temps avec "chaque clown qui décide de faire le bouffon sur Facebook". 

Rappelons par ailleurs qu'une lettre a été expédiée anonymement à la MRA, l'Icac et l'Integrity Report Agency Services Agency, et accuse le CEO de Mauritius Telecom d’évasion fiscale, de blanchiment et d’enrichissement illicite. L’expéditeur rappelle que Manvendra Singh est aussi conseiller du Premier ministre, de qui il est proche, ainsi que Kobita Jugnauth.  

Samedi 13 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.