Menu

Société

[Vidéo] Dans le JT du soir, la MBC parle de Nishal Joyram pour dire qu'il prend "en otage le gouvernement"


Rédigé par E. Moris le Mardi 6 Décembre 2022



« On a atteint la limite du foutage de gueule ». L'incompétence criminelle du gouvernement n'est pas évoquée dans les titres du journal télévisé, par contre les "chamchas" de la MBC, ont franchi une autre étape dans le climat délétère qui prévaut dans le pays. 

Jagutpal et ses conneries : «Si sak Morisien desid fer ban zafer parey, kot nou pou ale?»

En écoutant la déclaration du ministre de la Santé, Kailash Jagutpal, à une heure de grande écoute dans le journal télévisé de lundi soir, la MBC, chaine de propagande gouvernementale n'a rien trouvé de mieux, au lieu de se soucier de la santé de Nishal Joyram qui a entamé hier, son 21e jour de grève de la faim pour protester contre la cherté de la vie et de la hausse des prix des carburants de rapporter les propos du ministre comme une "prise d'otage".

Ce qui fait dire à Percy Yip Tong, activiste "C'est le gouvernement qui prend en otage toute la population en ne baissant pas le prix de l'essence....sans oublier qu'il prend aussi en otage les habitants d'Agalega sans aucune concertation pour l'installation d'une base militaire indienne."

La propagande de la MBC qui s'est révélée un outil dangereux en période électorale, continue de piller la démocratie, avec la complicité des dirigeants véreux. Une honte pour le métier du journalisme qui est d'informer et une honte pour la nation. Rappelons que ce « média poubelle » ne sert qu'à pondre des flatteries dans le sens du poil du gouvernement est en concurrence directe avec la Corée du Nord ou certains pays d'Afrique. 
 

Crédit vidéo : Percy Yip Tong


Mardi 6 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.