Société

Uber à Maurice: La Federation of Hotels Taxi Associations maintient la pression

Jeudi 18 Octobre 2018

Malgré l’assurance donnée par le conseiller du Bureau du Premier ministre, Ken Arian, selon laquelle la société américaine Uber ne s'implantera pas à Maurice, la Federation of Hotels Taxi Associations a tenu une manifestation ce jeudi 18 octobre devant le bâtiment Air Mauritius à Port-Louis.


La manifestation de la Federation Hotels Taxi Association (FHTA) contre la venue d’Uber à Maurice a réuni plus de 50 de ses membres ce jeudi, devant l’immeuble d’Air Mauritius, où se trouve le bureau du ministre du Tourisme, Anil Gayan, à Port-Louis.

Malgré l’assurance de Ken Arian, conseiller du Premier ministre, qu’Uber ne s’implantera pas à Maurice, la FHTA n'en démord pas et préfère avoir une lettre formelle du gouvernement afin d’être certain que le géant américain ne posera pas ses valises à Maurice. 

Atma Shanto, négociateur de la FHTA, souhaite que le Premier ministre s’exprime sur ce dossier à l’Assemblée nationale la semaine prochaine.

«La FHTA ne négociera jamais avec un Advisor, qui est un nominé politique», a fait savoir Atma Shanto.

Il estime que l’annonce faite par le conseiller de Pravind Jugnauth à la General Taxi Owners Union et la Taxi Proprietors Union hier avait pour but de démobiliser le mouvement des chauffeurs de taxi.

Pour Atma Shanto, l’affaire ne sera pas close tant qu’une déclaration à cet effet ne sera pas faite au Parlement.

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Pas-de-Uber-a-Maurice-sous-le-mandat-de-Pravind-Jugnauth_a2021.html

Rédigé par E. Moris le Jeudi 18 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.