Menu


Société

Toussaint annonce que le complexe sportif de Côte d’Or s'élève à Rs 4,98 milliards sans la maintenance


Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Juin 2020

Ce complexe sportif qui se voulait le fleuron de la circonscription Quartier-Militaire–Moka de Pravind Jugnauth se révèle être un gouffre financier.



La construction du complexe a coûté Rs 4,98 milliards, selon les récentes révélations du ministre des Sports, candidat battu aux élections, Stephan Toussaint à l'assemblée nationale ce mardi 9 juin.

Un projet initial à Rs 3,1 milliards, financé par le gouvernement mauricien composé d’un stade de football aux normes de la FIFA, d’une piscine olympique et d’un stade d’athlétisme aux normes internationales et d’un gymnase sur une superficie de 53 arpents.

La Chine a apporté une assistance financière de Rs 1,9 milliard à l'Etat mauricien.

Interrogé sur les activités qui serviront à rentabiliser le complexe, Stephan Toussaint a fait comprendre qu’un calendrier de travail est en cours de préparation. Sauf qu'au mois de septembre de l'année dernière, de l'aveu de Pravind Jugnauth, aucune étude sur la rentabilité de l’exploitation de l’enceinte n’avait été réalisée et le gouvernement de dire qu'il travaillait sur un «business model», pour que le complexe sportif puisse générer des revenus dans les caisses de l'Etat à travers la location des infrastructures sportives aux athlètes étrangers, entre autres. 

Le 7 mai 2019, Eddy Boissezon qui assurait la suppléance au ministère des Sports, avait annoncé à Xavier Duval (leader de l'opposition de l'époque) que le coût de maintenance du complexe s’élève à Rs 250 millions par année. Il a aussi indiqué que le complexe va abriter d’autres événements importants afin qu’il soit rentabilisé. À quoi Xavier-Luc Duval avait demandé : « Quels seront ces prochains événements importants ? » Pas de réponse. De toute façon, le ministre ne peut pas savoir «what will happen in future» avait dit Maya Hanoomanjee (ancienne Speaker de l'assemblée) volant au secours de Boissézon.

Rappelons que Avinash Gopee était le directeur de la Mauritius Multisport Infrastructure Limited. 
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.