Société

The Washington Post titre :" Pope warns of economic ‘idols’ in visit to Mauritius"

Mardi 10 Septembre 2019

@ Vatican News
@ Vatican News
Si le pape François n'a pas été particulièrement "tendre" dans son discours à la State House lors de sa courte visite à l'île Maurice, la presse étrangère n'a pas non plus fait dans la dentelle.

C'est aussi le revers de la médaille, Pravind Jugnauth et son armada de conseilleurs sont, en ce moment en train de le payer très cher. Avoir certes, une visibilité internationale lorsqu'on accueille un chef d'Etat comme le pape, mais aussi accepter les critiques sur les dysfonctionnements du pays.

Le pontife est à ce jour, le seul chef d'Etat qui n'hésite pas à distribuer les bons et les mauvais points lors d'une visite officielle.

Le pape François a appelé les autorités à promouvoir une politique économique « axée sur les personnes » sans « succomber à la tentation de la spéculation ».

Lors de son dernier jour, de son voyage dans les pays d’Afrique et de l’océan Indien, le chef de l’Eglise catholique a fait une allusion à l’orientation financière prise par l’économie mauricienne et a relevé que « la croissance économique ne profite pas toujours à tout le monde », en particulier pas aux jeunes. C'est d'ailleurs ce que retient l'ensemble de la presse étrangère, du journal Le Monde, Le point, The Guardian ou encore en passant par The Washington Post.

Une politique économique qui ne « succombe pas à la tentation d’un modèle économique idolâtre qui ressent le besoin de sacrifier des vies humaines sur l’autel de la spéculation et de la simple rentabilité ».

Certains articles de presse, notamment The Washington Post fait référence aux "Panama Papers" et le service financier mauricien mis à mal par un consortium international de journalistes. De quoi donner des migraines à la cellule de communication du bureau du Premier ministre qui comptait surfer sur la présence du pape pour la campagne électorale.

Rédigé par E. Moris le Mardi 10 Septembre 2019


1.Posté par KIPKA le 10/09/2019 18:12
Heureusement que les Medias du Monde relaient ce informations.....Car on sit bien que les Verites ne sont pas bonnes a dire ........

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.