Menu


Société

Rapatriement des employés des bateaux de croisière confinés depuis 7 mois au Brésil


Rédigé par E. Moris le Mardi 15 Septembre 2020



Ces employés de bateaux de croisière avaient entamé une action assez inédite. Ils avaient envahi le pont du navire, le MSC Poesia avec pancartes dans une main et valise prête dans l’autre.

Ile Maurice. Le gouvernement peut-il fermer ses frontières à ses propres citoyens ?

Trois jours de protestation qui ont abouti à un heureux dénouement, après une attente de plus de 6  mois, bloqués au port de Santos, au Brésil, ils seront rapatriés  à bord d’un vol de Sao Paulo, prévu pour le 14 septembre et devraient rentrer au pays ce mercredi 16 septembre, à 10h10. 

Ils ont pu quitter les paquebots de croisière MSC Musica, MSC Seaview et MSC Poesia pendant le week-end. Ils sont actuellement à Dubaï et devront rentrer à Maurice ce 16 septembre.

Des centaines d'employés de bateaux de croisière sont restés, prisonniers des palaces flottant pour cause de pandémie. La galère de ces prisonniers de la crise sanitaire, malgré eux, ont fait la Une des médias. Ces serveurs, femmes de ménage, cuisiniers et commis des paquebots, ont vécu une situation inhumaine.

La souffrance psychologique et le sentiment d'avoir été oublié pour ces 103 Mauriciens et 106 Malgaches, sur les paquebots MSC Musica, MSC Seaview et MSC Poesia.
 
Double peine, avant de pouvoir étreindre les leurs, ils vont devoir faire la quatorzaine, selon le protocole sanitaire en vigueur. Les rapatriés ont annoncé leur intention de rompre le silence : "Nous continuerons à réclamer notre droit". 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.