Menu



Faits Divers

Possession de drogue : La liberté conditionnelle en suspens pour le fils de Nandanee Soornack


Rédigé par E. Moris le Mercredi 20 Mars 2019



Ce mercredi 20 mars, le fils de Nandanee Soornack a été présenté devant la Bail and Remand court par visioconférence depuis la prison de Beau-Bassin 

Aditish Oogarah s'est mué dans le silence et n’a pas souhaité coopérer avec la police lors de son audition pour sa remise en liberté en conditionnelle.

Il fait face à deux accusations provisoires, notammentDrug Dealing (possession of synthetic cannabinoids for the purpose of distributing) et Drug Dealing (possession of cannabis for the purpose of distributing.)

Pour les enquêteurs, il existe un risque que le fils de Nandenee Soornack fuit à l’étranger si sa demande de mise en liberté est accordée.

 Me Siddhartha Hawoldar, l'avocat du prévenu a véhément réfuté cette hypothèse de la part de son client.

La cour rendra son verdict ce vendredi 22 mars 2019.

Pour rappel, Aditish Oogarah, le fils de Nandanee Soornack, avait été arrêté par la brigade antidrogue le 12 mars dernier. Il avait en sa possession 13 grammes de cannabis dans du papier journal et 3 grammes de drogue synthétique en forme de boulettes.

Arrêté pour possession de drogue, le fils de Nandanee Soornack reste en détention.

Mercredi 20 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.