Politique

[PQN] Les frasques du ministre Sudhir Sesungkur révélées au sein du Parlement

Mardi 31 Juillet 2018

La Private Notice Question sur le cas allégué d’agression impliquant le ministre Sudhir Sesungkur promettait son lot de surprises. Chose faite !


Le ministre de la Bonne Gouvernance et des services financiers n'a pas échappé à quelques révélations même si le Premier ministre a affirmé ne pas être "enquêteur". 

L’affaire Seedheeyan 

Pamela Seedheeyan avait accusé le ministre Sesungkur de harcèlement sexuel et d’intimidation. 

Dans sa plainte à la police en juillet 2017, Pamela Seedheeyan a affirmé que Sudhir Sesungkur lui faisait parvenir des textos à caractère indécent. Le ministre avait réfuté catégoriquement ces allégations.

Le leader de l’Opposition a affirmé que la police a informé l’enseignante pas plus que hier, que les relevés téléphoniques avaient été détruits par l’opérateur de téléphonie.

Fait troublant car un opérateur doit, selon la loi, stocker pendant une certaine période les données techniques relatives à chaque abonné (heure et durée des appels, textos, etc.) afin d'aider la police dans le cadre d'une enquête. 

Peu après la plainte de l’enseignante contre le ministre, son époux, Jeetendrasingh Seedheeyan, se serait vu offrir un poste sur l’Insurance Industry Management Committee.

Xavier Duval, leader de l'Opposition :
«He is a ‘boulanger’, Madam Speaker. Nothing wrong with being a ‘boulanger’ but what expertise does he have to be on this board?» 

Jeetendrasingh Seedheeyan s’est rendu à l’ICAC pour dénoncer Sudhir Sesungkur mais jusqu’ici la commission anticorruption n’a pas daigné réagir.

Le cameraman agressé lors d'un mariage par le ministre

Xavier-Luc Duval a déclaré que le cameraman aurait reçu des menaces l’enjoignant de ne pas aller de l’avant avec sa déposition, allant jusqu'à alléguer que des "gros bras" ont été envoyés chez le cameraman.

Lire également : 

https://www.zinfos-moris.com/Le-ministre-de-la-Bonne-gouvernance-et-des-services-financiers-Sesungkur-gifle-un-photographe-dans-un-mariage_a409.html
 

Rédigé par E. Moris le Mardi 31 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.