Menu

Société

Nawaaz Noorbux invite Bobby Hurreeram, celui qui «sniffe bokou zaffair» à la radio


Rédigé par E. Moris le Samedi 23 Juillet 2022



Nawaaz Noorbux invite Bobby Hurreeram, celui qui «sniffe bokou zaffair» à la radio
Du Tac au tac ! A défaut d'être sur Tik Tok, Nawaz Noorbux, le directeur de l’information de RadioPlus a lancé une invitation ce samedi, au ministre des Infrastructures nationales, Bobby Hurreeram, alias Bobby Champal pour répondre en direct à ses questions à partir de 17 h ce lundi. 

My name is Bobby...Bobby Champal

Rappelons que Bobby Hurreeram avait affirmé un peu plus tôt en conférence de presse qu' « Il y a un complot Singh-Noorbux-Laurette pour déstabiliser le pays ». Il affirme qu’on a le droit de ne pas être d’accord avec un Premier ministre et un gouvernement mais pas de mettre en danger la réputation du pays. « Je me dois de dénoncer ce complot. La responsabilité personnel de Nawaz Noorbux est engagée. Je prends mes responsabilités. Nul ne pourra se dédouaner par la suite », a déclaré Bobby Hurreeram.

Les frasques de Bobby Hurreeram passées en revue

Pour lui, Radio Plus a dépassé un palier hier. « Il semble qu’il y a un nouveau tribunal qui s’appelle Radio Plus Court of Justice et un nouveau juge qui s’appelle Nawaz Noorbux. Ce dernier juge et condamne en même temps », a-t-il déclaré. Bobby Hurreeram s’est même demandé si Radio Plus ne s’est pas rendue coupable d’un délit en diffusant des vidéos d’une Restricted Zone.

Notons par ailleurs, que l'attaché de presse de Bobby Hurreeram est un ancien de l'écurie du Défimédia, tout comme les Shubashnee Lutchmun Roy et Gilbert Bablee. Shanmugan Allagapen qui se dit très fier du travail accompli est un grand défenseur de la culture MSM.
 

Samedi 23 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.