Menu



Politique

Navin Ramgoolam au Pm concernant les menaces contre Arvin Boolell : «Eta marse marsé allé do batiara»


Rédigé par E. Moris le Vendredi 27 Novembre 2020



A Saint-Pierre ce vendredi 27 novembre, alors que se tenait une conférence de presse du Premier ministre sur l'affaire Angus Road, Navin Ramgoolam était face à la foule dans la circonscription n°8.

Sous le thème "Kot line fauté, le leader des rouges a énuméré les fautes de Pravind Jugnauth 

Le leader du Parti travailliste est revenu sur les dix décès durant le confinement liés selon lui à la fermeture des frontières tardives; de la catastrophe écologique dans les lagons à la suite du naufrage du Wakashio, la mort et la disparition des employés de la MPA suivant le naufrage du sir Gaëtan.

Liberté d'expression

Il a cité le cas des internautes arrêtés pour avoir partagé des blagues humoristiques sur Pravind Jugnauth, du cas de la radio privée Top Fm dont la MRA semble s'acharner avec excès et de la presse en générale. «Pravind Jugnauth oule ferme Top FM. Mo met li en garde. Pa sey konfiske liberte morisien. Si li ferme Top FM nou pou kone ki pou fer ek li.» 

Affaire Angus Road

Navin Ramgoolam est aussi revenu sur l'affaire Angus Road et se demande pourquoi la MRA n'a pas enquêté à ce jour au deuxième et troisième paiements faits par Pravind Jugnauth. Concernant les expulsions des membres de l’opposition au sein du Parlement. «Se bann zafer fini diskité avan sa. Met deor pou ki Arvin napa poz kesion lor Angus Road. Tou seki poz kesion difisil li met deor. »

Décès d'un membre du MSM

Le leader du PTr a évoqué la mort de Kistnen Soopramanien dont le corps a été retrouvé brûlé à Telfair, et qui selon les révélations de Navin Ramgoolam, l'avait rencontré deux mois avant pour lui donner des informations sur le ministre Yogida Sawmynaden et son frère.  

Le Leader des rouges a conclu son discours en faisant référence à Barack Obama. "Yes we can. Dan linité, ene sel lepep, ene sel nation, ene sel destin".

Rappelons que Navin Ramgoolam a annoncé un grand meeting regroupant les principaux partis de l’opposition qui aura lieu au début de 2021.  

Vendredi 27 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.