Menu


Société

Mauvaise qualité de l'essence à Maurice : « Pas moi sa », dit la STC


Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Février 2020



La State Trading Corporation tente une esquive dans la polémique concernant la qualité de l’essence provenant de la cargaison de novembre.

Dans un communiqué émis vendredi, l’organisme responsable de l’importation des carburants évoque les additifs ajoutés à l’essence par certaines compagnies pétrolières locales.

Mauvaise qualité de l'essence à Maurice : témoignages de mécaniciens, d'experts et de clients

Ces additifs sont appelés « octane boosters ». Selon la STC, elle contiendrait « un taux très élevé de manganèse et de fer ». Et l’organisme de souligner que l’utilisation de ces produits « ne relève nullement de sa responsabilité ».

Rappelons que la Motor Vehicles Dealers Association avait indiqué, avec les résultats de tests à l’appui, que la cargaison de novembre contenait un taux élevé de manganèse. La STC qui doit procéder à des tests à l’arrivée de toute cargaison de carburants n’a qu’à simplement publier les résultats de la cargaison de novembre.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.