Menu



Société

Marche contre Gayan : la police sur les dents


Rédigé par E. Moris le Vendredi 7 Juin 2019



Dispositifs exceptionnels pris par la police cet après pour éviter tout incidents lors de la marche pacifique visant à dénoncer les propos tenus par le ministre Anil Gayan concernant les crimes d’honneur.

La marche doit normalement débuter à 14 heures. Ainsi, une série d’unités de la police sont mobilisés, allant de la brigade antidrogue jusqu’à ‘Marcos’, en passant entre autres par la Special Supporting Unit, la Police Dog Unit, le GIPM et les différentes branches du Central Investigation Division. C’est le Commissaire de police par intérim Jhugroo qui en a décidé ainsi.

Gayan dit avoir reçu des menaces de mort

D’ailleurs, la police utilisera même un drone pour suivre la marche pacifique. Le DCP Jhugroo dirigera même l’opération en personne. Les manifestants vont réclamer la révocation du ministre du Tourisme après l’apparition d’une vidéo contenant ses propos sur les crimes d’honneur sur les réseaux sociaux.

Ils marcheront du Square Khadafi, à Plaine-Verte, jusqu’à la mairie de Port-Louis.

Lire également : Après la caricature d'une "datte", uen vidéo ressort trois ans après...

Vendredi 7 Juin 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.