Menu



International

Le milliardaire Nirav Modi, qui n'avait pas épargné les services financiers mauriciens, en cavale, a été retrouvé à Londres


Rédigé par E. Moris le Samedi 9 Mars 2019

Nirav Modi a fui l'Inde l'année dernière après être devenu un suspect dans la plus grande fraude bancaire de l'histoire du pays. Un avis de recherche international d'Interpol a été publié à la demande des autorités indiennes en juillet sur l'arrestation de Modi, mais celui-ci est toujours en fuite. Il a été retrouvé à Londres.



Le milliardaire et diamantaire indien Nirav Modi  est accusé d’une fraude d’un montant de £1,5 milliard (environ Rs 60 milliards) a été retrouvé par les journalistes de Telegraph vivant dans un appartement d’une valeur de £8 M dans le West End de Londres.

Cette nouvelle est une onde choc sachant qu'il est l'homme le plus recherché en Inde. Un avis de recherche international a été lancé par Interpol à la demande des autorités indiennes en juillet pour l’arrestation de Modi. 

En effet, le milliardaire est poursuivi dans une immense affaire d’escroquerie avec son entourage. Depuis début janvier de l'année dernière, il est en cavale avec son épouse, Ami, son frère, Nishal, et son oncle, Mehul Choksi.  

Au mois de juillet de l'année dernière, la Rédaction de Zinfos Moris avait porté à la connaissance de ses lecteurs, les liens de Nirav Modi avec le secteur bancaire à l'île Maurice. La cas de Modi avait donné lieu dans la presse étrangère à de violentes critiques à l'égard de nos systèmes financiers et la confiance des investisseurs en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Le New Indian Express dans son édition du samedi 17 février 2018 cite Maurice :  «Sur l'exposition collective de SBI à hauteur de 212 millions de dollars, 90 millions de dollars proviennent de la filiale du prêteur à Maurice».

Dans le Business Standard, journal en ligne indien, la Banque Nationale du Pendjab (PNB) fustige plusieurs banques SBI Maurice :  «La PNB a également nommé les banques dans la plainte, qui comprenait les succursales de Francfort et de Maurice de la Banque d'État de l'Inde». 

Dans une plainte au Bureau Central d'Investigation (CBI) de l'Inde, la Banque Nationale du Punjab (PNB) critique plusieurs institutions bancaires se trouvant à l'étranger : «La PNB a déclaré à la CBI que l'escroquerie de Rs 114 milliards aurait pu être évitée si les responsables des succursales de banques nationales étrangères avaient brandi le drapeau rouge».

Selon ces rapports, des failles mauriciennes permettraient de se servir de la juridiction locale pour faire du blanchiment d’argent alliant un manque de vigilance, de juridiction et de sanctions des instances régulatrices.

Dossier : Le scandale du diamantaire et milliardaire Nirav Modi n'a pas épargné les services financiers mauriciens.
 

Samedi 9 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.