Menu

Société

La vidéo de propagande du site indien Sudarshan News est condamnée unanimement par tous les mauriciens


Rédigé par E. Moris le Mardi 4 Juin 2019

C'est sous le hashtag #SaveMauritiusHindusNarendra Modi que cette vidéo a été publiée le 1er juin sur la plateforme en ligne indienne Sudarshan News, une chaîne d'information basée à Noida, dans l'Uttar Pradesh.



Selon le site indien Sudarshan News, présenté par le rédacteur en chef Suresh Chavhanke, déjà arrêté par la police de l'Uttar Pradesh pour avoir blessé des sentiments religieux et encouragé l'hostilité entre groupes religieux  en 2017, la communauté hindoue, majoritaire sur l'île fait l'objet de persécution de la part des musulmans. 

A l'origine de cette vidéo, c'est un mauricien qui a lancé l'alerte auprès de ce média en affirmant que la communauté hindoue est persécutée par des actes de vandalisme sur leurs lieux de culte par des musulmans à l'île Maurice.

Une vidéo de propagande est diffusée en Inde contre les musulmans

Toujours selon cette vidéo, ce sont les musulmans à Maurice qui dictent leurs règles concernant les habitudes alimentaires. Autre phénomène dénoncée, la conversion des hindous par des membres de la communauté chrétienne et musulmane. 

Alors que l'Etat indien a officiellement invité Pravind Jugnauth à assister à la cérémonie de prestation de serment du Premier ministre indien qui a eu lieu au Rashtrapati Bhavan, tout porte à croire que la relation entre l'Inde reste fragile et tendue. 

Si Pravind Jugnauth et son gouvernement n'ont pipé mot concernant cette provocation venant d'un média indien, la vague d'indignation est venue des mauriciens qui ont condamné à l'unanimité cette ingérence de l'Inde dans la société mauricienne.

Pour rappel, différents lieux de culte à travers l'île ont fait l'objet de vandalisme (mosquées et kalimaye) mais aussi des cimetières de la communauté chinoise et catholiques qui sont souvent pillés avec une certaine impunité.

Si Pravind Jugnauth semble être le seul au courant que  «Mo ti koné zot pou al ékrir insanité lor mir mosquée» ou encore « A Rivière-du-Rempart, j’avais dénoncé quelqu'un d'un parti politique 'ki ti pe al casse kalimaye'. Il n'y a eu aucune directive ni arrestation à ce jour de la part du commissaire Nobin !

Note : ZINFOS MORIS, est le seul média à avoir publié la vidéo de propagande anti musulmane du site Sudarshan News, ceci dans le souci du droit d'informer et d'être informé. Ce n'est pas en faisant la politique de l'autruche, tout en minimisant ce genre de propos ou encore infantiliser les lecteurs que les choses vont s'améliorer. C'est insulter l'intelligence des mauriciens que de vouloir censurer une vidéo qui met à mal l'harmonie du pays. Quand une "journaliste" à la solde du pouvoir nous taxe de "metter choula" , nous lui rappelons que le métier d'informer n'est peut-être pas à la portée de tous. Mais merci de nous lire. 

Mardi 4 Juin 2019


1.Posté par khal Torabully le 06/06/2019 14:19
Merci pour avoir diffusé cette information à teneur grave, qu'il s'agit de dénoncer, à commencer au sommet de l'état mauricien

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.