Menu


Société

Jean-François Chaumière nommé directeur général National Empowerment Foundation (NEF)


Rédigé par E. Moris le Jeudi 25 Juin 2020



Est-il réhabilité, blanchi, exonéré… ? Jean-François Chaumière a été nommé directeur général de la National Empowerment Foundation (NEF).

Tout comme Kaysee Teeroovengadum qui a repris son poste de secrétaire générale de l’Association mauricienne de Volley-Bal il y a quelques jours, alors qu'il est accusé d’attouchements sexuels par une athlète.

Cette nomination fait beaucoup réagir. 

Jean-François Chaumière, ancien Senior Advisor au Bureau du Premier ministre et Deputy Speaker, a signé son contrat pour être à la tête de la NEF à partir du 1er juillet prochain. 

Retour en arrière. Le 19 juin en direct de l'Assemblée nationale lors des questions sur le Budget 2019-2020, un petit geste n'est pas passé inaperçu surtout quand on est filmé en direct. Alors que Toolsyraj Benydin prenait la parole, c'est la PPS Sandhya Boygah assise derrière lui, qui a eu droit à une petite main baladeuse du conseiller au PMO, Jean-François Chaumière.

Le conseiller du Premier ministre avait-il commis le geste de trop ?

La marque de tendresse, disons-le comme cela, qu’il a faite à l’égard de l'ancienne PPS Sandhya Boygah n'était pas au goût de la principale concernée, qu'elle a d'ailleurs qualifié de « manque de respect ». Elle dit dénoncer cela avec force. Elle a même fondu en larmes sur une radio. Sur une autre radio, elle a déclaré que « c’est une violence faite à mon espace privé ».

En tout cas, la députée dit n’avoir pas apprécié et avoir rapporté l’affaire au Premier ministre et à la Speaker. Qui semble rester lettre morte.

A lire également : Jean-François Chaumière : "Des bulletins de vote dérobés juste pour faire du désordre"


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.