Menu

Politique

En images, le ministre Alan Ganoo positif au Covid-19 sans masque !


Rédigé par E. Moris le Samedi 19 Février 2022



@GIS Mauritius
@GIS Mauritius
"Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais". En dépit de la crise, positif ou non, les élus de la République ont tendance à s'asseoir sur le protocole sanitaire.

Pourtant c'est à coups de sermon et d'amendes que les autorités mauriciennes appliquent la loi aux récalcitrants. Le mercredi 16 février, le ministre du Transport et des Affaires étrangères Alan Ganoo a cru bon de se dispenser de masque et faire fi des gestes barrières. Mal lui en a pris puisque non seulement il a enfreint la loi mais il était positif au Covid, semant ainsi un vent de panique auprès de ses collaborateurs et ministres.

Soirée bling-bling pour les "rich and famous"

Il se retrouve en auto-isolement jusqu’au week-end de la semaine prochaine. Esperons qu'il respectera strictement les consignes selon le protocole sanitaire.

Rappelons que lors de cette réunion interministérielle sur le Monitoring and Implementation of Free Trade Agreement, étaient présents Mahen Seeruttun, Sunil Bholah et Sudheer Maudhoo, sans oublier les hauts fonctionnaires de divers ministères. 

@GIS Mauritius
@GIS Mauritius

@GIS Mauritius
@GIS Mauritius

@GIS Mauritius
@GIS Mauritius

@GIS Mauritius
@GIS Mauritius

@GIS Mauritius
@GIS Mauritius

Samedi 19 Février 2022


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 19/02/2022 10:52
Ils se croient au-dessus de lois parce que c'est vrai, ils sont au-dessus car protégés par le dictateur Jugnauth.

2.Posté par David le 19/02/2022 15:01
Mais arrêtez avec ce covid. Les test PCR génèrent plein de FAUX positifs sans compter que pratiquement personne ne meurt du covid excepté de vieille personne ou des gens avec commorbidité qu'il faut protéger.
Regarder ce qui se passe en Europe.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.