Menu

Société

En Inde, on frôle la crise diplomatique avec "Pravid" et "Mouritius"


Rédigé par E. Moris le Mardi 19 Avril 2022



Un tout nouveau blockbuster boolywoodien se joue en ce moment en Inde, avec dans le rôle principal Pravind Kumar Jugnauth. Les Shahrukh Khan, Amitabh Bachchan et Salman Khan ont du souci à se faire !

Le Premier ministre Pravind Jugnauth accompagné de son épouse sont en Inde jusqu'au 24 avril. Le dépaysement est complet au vu de l'accueil chaleureux dont ils ont eu droit : "Welcome to Gujarat", au lieu du traditionnel "BLD", à Maurice.

Inde : Deux hommes arrêtés pour avoir tenté de percuter le convoi de Pravind Jugnauth

Invité par son homologue indien, Narendra Modi pour participer à la cérémonie de pose de première pierre du Global Centre for Traditionnal Medicine de l’OMS le 19 avril, Pravind Jugnauth a été vu dans des scènes délirantes et folkloriques. Accueilli en grande pompe à l’aéroport de Rajkotna avec en prime  un spectacle culturel et une danse de l’épée. En outre, les ONG et les institutions lui ont souhaité la bienvenue lors d’un ‘roadshow’ de deux kilomètres de long selon les médias indiens, avec des pancartes avec la photo du chef de gouvernement mauricien. Sauf que...Au lieu de Pravind Jugnauth, le prénom a été revisité en "Pravid" et Mauritius en "Mouritius"...

Nul ne sait si le Premier ministre a été offusqué de cet impair. Mais rappelons qu'en 2019, le Premier ministre avait joué la Drama Queen. Il a confirmé qu’il ne sera pas présent au rassemblement organisé par le mouvement Ti Planteurs Cannes, pour évoquer la crise au sein de l’industrie cannière, sous prétexte que son nom figurait, sans son aval, sur un dépliant distribué en vue de mobiliser les petits planteurs. L'invitation a été lancée par Pradeep Jeeha à Navin Chandra Ramgoolam,Paul Raymond Bérenger, Xavier Luc Duval et Pravind Kumar Jugnauth. Mais le nom du Premier ministre avait été mal orthographié. Ce serait un Pravind avec un "d" ! Ce qui a provoqué le mécontentement du leader du MSM qui a qualifié tout ceci de manque de sérieux. Comme quoi, une faute de frappe et c'est le drame...

Mardi 19 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.