Menu

Société

Emeutes à l'île Maurice : Pravind Jugnauth évalue les dégâts à Barkly à Rs 13 millions


Rédigé par E. Moris le Dimanche 8 Mai 2022

Depuis son retour au pays, à la suite d'une visite officielle et privée en Inde, le Premier ministre continue de faire des sorties virulentes contre ceux qui ont voulu, selon lui, déstabiliser le pays et semer le chaos.



Des moments de tension, exercés délibérément par des spécialistes de la destruction et des antipatriotes, selon lui. C'est ainsi que ce dimanche 8 mai, tout comme la veille lors des cérémonies à l'occasion de la Eid, à l'occasion de la cérémonie d'inauguration de la ligne du Metro express reliant Phoenix à Quatre-Bornes, Pravind Jugnauth a martelé mot pour mot, ses critiques envers ses détracteurs.

Voyage officiel et privé pour la famille Jugnauth en Inde

Il a profité pour revenir sur les émeutes dans le pays, découlant d'une crise sociale à la suite de l'annonce, en son absence, d'une énième augmentation des prix des carburants et du gaz ménager. Les actes de vandalisme à Barkly se chiffrent à Rs 13 millions, dont les contribuables devront payer. 

« C'est bann saboters, bann kriminel ki finn endomaz ekipman dan enn station ki fek konstrir et moderne». L'occasion pour lui de déclarer sans fausse note que «Nou, nou p contruire, nou p batir et sertin bann politisyen pe monte zot latet...ek  ena surtout bann mafia de la drog ki pe rode sabote nu lekonomi». 

Dimanche 8 Mai 2022


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 09/05/2022 14:30
Depuis quand il est expert en dégâts celui-là?
Il est omniscient maintenant?

2.Posté par Seewoosagur le 09/05/2022 14:32
Etonnant que le PM parle de mafia de la drogue alors que ce sont depuis toujours les politiciens qui font entrer la drogue dans le pays. Il en fait parti.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.