Politique

Distribution d’eau 24/7 : Ivan Collendavelloo avoue que «Immediatman la pa tro vre»

Jeudi 24 Octobre 2019

Lors du congrès organisé dans sa circonscription par l’Alliance Morisien hier, mercredi 23 octobre, le ministre des Services publics et de l’Energie s'est expliqué concernant la grogne au sujet de la distribution d'eau 24/7 promis lors de la campagne pour les élections législatives de décembre 2014.

Un aveu qui en dit long : «Immediatman la pa tro vre». 

Se voulant optimiste et rassurant, selon lui la situation a depuis connu une nette amélioration, cela en raison des travaux qui ont été entrepris. Ivan Collendavelloo, a aussi confirmé le remplacement de 52 kilomètres de vieux tuyaux usés au coût de plusieurs milliards de roupies.

Le ministre des Utilités Publiques sortant soutient que Rs 5 milliards ont été dépensées dans la construction de réservoirs, de « boreholes » et station de traitement d’eau tel que le Bagatelle Water Treatment Plant.

Bagatelle Dam : Le coût du barrage a doublé, passant de Rs 3,3 milliards à Rs 6,2 milliards

Il n'a pas tort Ivan Collendavelloo d'affirmer que «la souffrance est finie» face à la presse lors du lors du soft launch  de la station de traitement du Bagatelle Dam le 12 septembre dernier.

Si les travaux du Bagatelle Dam ont été complétés en décembre dernier,l'eau du barrage n’était toujours pas utilisée, en l'absence d'une station de traitement. 

Pour rappel, le remplissage du barrage a débuté le 22 décembre 2016. Une étape qui a pris environ de cinq mois. Le coût du barrage a, lui, doublé, passant de Rs 3,3 milliards à Rs 6,2 milliards après que des travaux additionnels relatifs à la nature du sol ont dû être entrepris.

 


Rédigé par E. Moris le Jeudi 24 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.