Menu

Société

Démocratie en danger : Les ex-parlementaires n’en démordent pas


Rédigé par E. Moris le Mercredi 22 Septembre 2021



Ils ont du temps à en revendre… et sont à l’abri du besoin. Les membres du regroupement d’anciens parlementaires insistent qu’ils avaient le devoir d’alerter l’opinion internationale de la façon dont les travaux se déroulent au sein de l’hémicycle.

Le Temple de la démocratie souillée par Sooroojdev Phokeer

Ils ne pouvaient donc ne pas réagir face au piétinement de la démocratie parlementaire. Notons qu’après avoir alerté la Commonwealth Parliamentary Association, ils ont aussi envoyé une correspondance ou une pétition à l’International Parliamentary Union pour évoquer le comportement de Sooroojdev Phokeer, la suspension d’Arvin Boolell et les remarques faites à Rajesh Bhagwan. Les anciens parlementaires réfutent les accusations d’antipatriotisme lancées par les membres du gouvernement. Pour eux, être patriote ne signifie pas tout accepter.

Mercredi 22 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.