Menu



Société

Délation : Un internaute prend au pied de la lettre l'invitation délirante du DCP Jhugroo


Rédigé par E. Moris le Dimanche 9 Mai 2021



Délation : Un internaute prend au pied de la lettre l'invitation délirante du DCP Jhugroo
L'arroseur arrosé ! A la suite de la l'invitation du Deputy Commissioner Krishna Jhugroo, prétendant au poste de furtur commissaire de police, d'inciter les citoyens à devenir « un parfait collabo au service des autorités » dans la lutte contre la Covid-19, un internaute a envoyé sur le numéro WhatsApp de la police un message particulièrement hilarant, accompagné d'une photo des plus parlantes.

" I saw an article on Defimedia whereby the public is asked to share photos of those not respecting social distancing and not wearing their masks properly! U have everything in the above photo. Members of the public not wearing masks and some not wearing it properly! And as a bonus, our honorable minister is using banned material to share hot food! I really hope proper actions will be taken. I shall follow up. I am Avinash Bissessur. Feel free to contact me on this number. *This photo was shared on social media by Inside news"

Rappelons que non seulement, les autorités mauriciennes font figurer sur le certificat de moralité le coupable pour non-respect du confinement, avec une amende pouvant atteindre Rs 500 000 et d'une peine de prison allant jusqu’à 5 ans de prison, en cas de non-respect des gestes barrière. 

A l'île Maurice, la police incite à devenir « un parfait collabo au service des autorités »

Dimanche 9 Mai 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 09/05/2021 08:36
bah ya pire
mettez vos masques et prenez vos distances
mon bras mesure 0.60m et je le tends souvent pour faire appliquer ce RESPECT !!

2.Posté par Yan le 09/05/2021 08:16
Monde de fou

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.