Menu


Politique

De qui Pravind Jugnauth fait-il référence : «Ne pas laisser les forces occultes déstabiliser la paix dans notre pays»


Rédigé par E. Moris le Samedi 7 Novembre 2020



La Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) a organisé une célébration culturelle hier, vendredi 6 novembre à l’occasion de la fête de Divali. Une cérémonie en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth, son épouse, Kobita Jugnauth ainsi que plusieurs invités notamment le cardinal Maurice Piat, le président de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer ainsi que des membres du gouvernement.

L'occasion rêvée pour le Premier ministre, Pravind Jugnauth après trois années d'absence aux célébrations de la fédération de tenir un discours politique et en donnant le ton en déclarant: « nou le get dan mem direksion».

« Nous ne devons certainement pas laisser les forces occultes déstabiliser notre pays »

Le chef du gouvernement de découvrir un peu naïvement que la fête de Divali a pris une dimension nationale, s'appropriant de ce fait cette unité. « Nou pe kontigne konsolid linite national. Kot ena linite pou touzour ena lavansman ek progre. Nou devwar se veye ki personn pa met nou linite an danze », a-t-il souligné.

Le chef du gouvernement a rappelé en dehors de ces déclarations lyriques sur la lumière et le soleil qui brille que l'économie et les autres secteurs sont très affectés par la Covid-19. 

La police est aveugle face aux provocations répétées du beau-frère de Bobby Hurreeram

À une remarque du président de la MSDTF, Bushan Ghoorbin qui évoquait certaines critiques, Pravind Jugnauth a répondu qu'il ne fallait pas prêter attention aux critiques.




1.Posté par Karo le 07/11/2020 10:59
Maurice 1 ere république bananiere hindoue

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.