Menu



Société

[Covid-19] Aveu d'échec de Pravind Jugnauth : «Nous en plein dans cyclone ! »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 5 Décembre 2021



Deux confinements plus tard, et dans le cadre de la journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a déclaré dans un aveu désarmant « Nou en plein dans le cyclone », en raison de la pandémie.

Le chef du gouvernement a lancé un appel pour faire la dose de rappel, « le pays est en plein dans le cyclone. Car le variant Delta nous affecte beaucoup et là, avec la découverte du variant Omicron, nul ne sait encore sa virulence. » Ce qui est plus effrayant, a-t-il ajouté, c'est le flou entourant l’évolution du virus. Rappelons par ailleurs, que la MBC, la chaine nationale, dans son JT a cru bon de faire reportage à charge contre la presse, alors que la France a classé l'île Maurice sur sa liste rouge écarlate.

Et comme chaque année à la même date, les promesses sont de rigueur, selon Pravind Jugnauth, tout sera fait pour améliorer la qualité de vie des plus vulnérables, avec des bâtiments accessibles pour tout le monde. Selon lui, c’est inacceptable qu’un enfant qui a 15 ans n’est pas éligible à une pension d’invalidité...



 

Dimanche 5 Décembre 2021


1.Posté par Caro le 05/12/2021 18:39
Dans cyclone ou dans çava?

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 05/12/2021 19:27
C'est la faute à Jugnauth.

3.Posté par Yan le 07/12/2021 05:10
Pourquoi employer le terme effrayant ?
C'est une bonne chose que le virus mute encore. Il sera plus faible.
Le Delta à Maurice est la conséquence d'avoir attendu pour laisser circuler la Covid. L'Australie vient tout juste de comprendre que vivre sous cloche était impossible.

4.Posté par Yan le 07/12/2021 05:12
Pourquoi employer le terme effrayant ?
C'est une bonne chose que le virus mute encore. Il sera plus faible.
Le Delta à Maurice est la conséquence d'avoir attendu pour laisser circuler la Covid. L'Australie vient tout juste de comprendre que vivre sous cloche était impossible.

Ça n'est la faute de personne mais faire peur et perdre du temps à faire croire qu'on protège ne servira à rien.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.