Politique

Cas de harcèlement sexuel allégué contre Deepak Balgobin : La victime retire sa plainte

Vendredi 14 Décembre 2018

Les allégations de harcèlements sexuels et d’intimidations dont fait l’objet le directeur exécutif du National Productivity and Competitiveness Council (NPPC) vient d'être retirés par la plaignante.

Dans une correspondance adressée aux Ressources humaines le 7 décembre, l'employée du National Productivity Competitiveness Council (NPCC), qui avait impliqué, Deepak Balgobin, directeur exécutif de l’organisation dans un cas allégué de harcèlement, a fait part de son intention de mettre fin à cette affaire qui remonte au mois d’octobre 2018.

Elle avait pris des proportions tellement importantes que l’employée avait décidé de soumettre sa démission le 11 octobre 2018.

En 12 novembre 2018, la victime présumée a été invitée à s’expliquer devant un Human Ressource Committee où on lui a demandé si elle souhaitait aller de l’avant.
« I clarified that I wanted the situation to be resolved internally and that I wanted to continue working for the NPCC but in a non-hostile environment free from intimidation ».

Elle y renoncera à la suite de la polémique dans la presse et la proportion politique engendrée.

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Deepak-Balgobin-en-pleine-tourmente_a3068.html

Rédigé par E. Moris le Vendredi 14 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.