Menu

Politique

Bobby Hurreeram se défend d'un MSM «Asté Vandé»


Rédigé par E. Moris le Samedi 19 Février 2022



Il faut bien occuper l'espace publique. C'est ainsi que chaque samedi, trois zouaves du MSM étalent leur bêtise en direct dans un spectacle des plus affligeants.

Ce samedi, ils n'ont pas dérogé à la règle. Bobby Hurreeram, le ministre des travaux finis, était entouré de deux anciens animateurs radios pour waya waya.

D'entrée, comme pour relativiser les doutes sur des "elections kokin" lors des dernières législatives , selon Hurreeram, Maurice est parmi les 21 pays considérés comme entièrement démocratiques, selon le rapport de l’Economic Intelligence, qui prend note du processus électoral. Soulignant que Maurice est le seul pays d’Afrique figurant sur cette liste. Nous y reviendrons sur ce fameux rapport.

Les frasques de Bobby Hurreeram en revue

Le ti-l'esprit de Bobby Hurreeram s'en est pris une nouvelle fois à Paul Bérenger. Ce n'est un secret pour personne que le MSM se prépare déjà pour 2024. En effet, un homme d'affaires surnommé «Judas»  passe son temps avec son argent à débaucher des membres des partis de l’opposition, surtout ceux du MMM, qui ont quelques points en commun, l'un à un frère ciblé pour viol et l'autre pour trafic de drogue. Ce que s'est bien gardé de révéler Hurreeram. Par ailleurs, le départ de Yannick Catherine ou de Jenny Adebiro de l’aile jeune du MMM a fait dire à Rajesh Bhagwan dans un quotidien, que « la jeunesse pe ale vann so kadav avec lakwizinn » et qu'ils tombent dans le piège «money politics».

Mais pour Hurreeram, c'est un autre son de cloche : "Peut-on acheter quelqu’un de nos jours ? Au contraire, les gens en ont marre qu’on leur vende des rêves. Ils ont compris que Pravind Jugnauth dispose de tous les leviers pour rassembler ceux qui sont déçus par les dirigeants de l’opposition."

« Tann mwa bien, Vacoas pu vinn enn Manhattan avek so Urban Terminal » 

Lui c'est Gilbert Bablee, député de la circonscription N°15 (Vacoas - La Caverne), la mine patibulaire des mauvais jours, il a souhaité marquer sa présence. L’Ile Maurice aura vraisemblablement un Manhattan à Vacoas en parlant de gros projets infrastructurels. Décidemment, les ambitions sont démesurées, après Phoenix qui devait se transformer en New-York, c’est désormais au tour de Vacoas d’avoir des ambitions américaines. On attend de voir pour croire.

 

Samedi 19 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.