Faits Divers

Blanchiment d'argent : Après les dents en platine, les chiens de races, l'Icac traque les voitures de rallye

Samedi 6 Juillet 2019

Plus bling-bling que ça tu meurs ! Après les dents en platine supposément prisés par les trafiquants présumés – une opération de com avalée facilement par toute la presse -, l’Independent Commission Against Corruption (Icac)  s’est intéressé aux chiens de race et voilà que c'est au tour des voitures de rallye. 

Cette organisme qui se réveille à quelques mois des échéances électorales fait la Une chaque semaine, avec une volonté affichée de montrer que ça bosse dure. Ce sont donc des officiers sur le terrain qui continuent à faire la traque aux caïds de la drogue, avec ce qui s'apparente à des profils de rappeurs américains tant les clichés sont ressemblants.

Après la traque aux chiens de race, qui sont des redoutables et imposants gardiens au domicile des présumés trafiquants que l'Icac estime être des animaux utilisés dans le cadre du blanchiment d’argent, ce sont deux voitures de rallye qui ont été saisies à Pailles vendredi 5 juillet qui appartiendraient à un homme d'affaire.

A la suite de cette opération, six suspects ont été interpellés dont le directeur d’un concessionnaire de voitures. Il est suspecté d’être d'avoir vendu des voitures de luxe (modifiées et enregistrées par des prêtes-noms) aux trafiquants de drogue.

 


Rédigé par E. Moris le Samedi 6 Juillet 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.