Menu



Société

[Agriculture] Les plantations de "pommes d'amour" menacées par des insectes


Rédigé par E. Moris le Dimanche 8 Septembre 2019



La filière agricole connaît en ce moment une prolifération de maladies. Après le piment vert menacée par trois types d'insectes ravageurs   (les thrips, des pucerons mais aussi les araignées rouges), sans compter l'anthracnose, une maladie qui s'est propagée à la suite d'un climat humide mais qui existe depuis huit ans à Maurice. 

Les agriculteurs doivent faire face au tuta absoluta « mineuse de la tomate », un insecte qui s'est retrouvé dans 80 pièges sur toute l'île et sur 12 sites. Si il n’a pas encore fait de dégât jusqu’ici, il est recommandé aux planteurs de faire preuve de vigilance.

En effet, le département d’entomologie et celui du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) suivent cette situation de près, car d’autres légumes sont également concernés, poivrons, aubergines et les brèdes. 

Ganeshan Seelavarn demande aux planteurs de faire preuve de vigilance. « S’ils repèrent les insectes dans leur plantation, ils doivent faire appel aux officiers de la FAREI ou au département d’entomologie du ministère de l’Agro-industrie. Il y a des pesticides qui peuvent être utilisés pour l’élimination de ces insectes ».

Les agriculteurs qui ne savent pas comment faire face à cette maladie sont invités à contacter le Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI). 

Dimanche 8 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.