Environnement

AKNL : “Non, à la privatisation des Pas Géométriques à La Cambuse”

Mercredi 30 Janvier 2019

Le Collectif Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL), regroupant Rezistans ek Alternativ, CARES, ECO SUD ainsi que d’autres militants écologistes et citoyens engagés ont émis un communiqué ce mercredi suite à la mise en demeure du groupe Omnicane. 

La compagnie Omnicane  a fait servir une mise en demeure à 14 activistes engagés dans la protection de l’environnement appartenant au collectif Arek Kokin Nu Laplaz (AKNL). 

Dans la mise en demeure, rédigée par la BLC Robert & Associates, les membres d’AKNL sont rappelés qu’ils ne peuvent pas empiéter sur les terres d’Omnicane et qu’ils doivent s’abstenir d’y organiser des rassemblements, faute de quoi ils seraient passibles d’une amende de Rs 75 000. 
 
Les militants du Collectif AKNL ne décolèrent pas et en comptent pas se laisser intimider par cette mise en demeure qui reste selon eux la parfaite illustration de la privatisation des plages et l’accaparement des biens communs. Et ce, dans le silence assourdissant des élus, surtout celui du Ministre des Terres et du Logement, élu dans cette circonscription.

Pour rappel, l’occupation par Omnicane des Pas Géométriques à la Cambuse avait été autorisée à des fins agricoles, l’élevage notamment. Or, Omnicane compte privatiser cette partie de la côte, afin d’attirer les milliardaires expatriés dans sa Smart City.

Ceci malgré la déclaration du ministre Jhugroo le 13 août dernier, sur les ondes d’une radio : « Narnye pa finn deside, mo repet li, narnye pa finn deside ! ».

Alors qu'une injonction a été émise par Omnicane, il est bon de rappeler que la Beach Authority liste les plages se trouvant à La Cambuse comme étant publiques.

Qui plus est le Tourism Development Plan for Mauritius, financé par l’Union Européenne, avait défini le littoral de la Cambuse comme faisant partie de la zone dite « South Coast Heritage Zone ».

14 membres d'AKNL sont mis en demeure par Omnicane. 

Rédigé par E. Moris le Mercredi 30 Janvier 2019