Faits Divers

110 kilos d’héroïne saisis : l'un des suspects, déjà condamné pour trafic de drogue

Mardi 30 Octobre 2018

Lors d'une opération de surveillance dans la nuit du lundi 29 octobre menée par la National Coast Guard et l’ADSU de la division nord près de Coin de Mire, environ 110 kg d’héroïne répartis dans cinq sachets contenant chacun 25 kilos d'héroïne ont été interceptés sur un hors-bord mardi 30 octobre.


Photo capture écran
Photo capture écran
Le montant total de la drogue est estimé à près de Rs 1 650 000 000 par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la National Coast Guard (NCG). 

Trois skippeurs : Jean Michel Rosette,  Oomar Karrimbaccus et Fabrice Jean-Pierre ont été arrêtés et interrogés au quartier général de l'ADSU.  

Selon les premières indications, le hors-bord intercepté revenait de Rivière-Noire. La drogue est soupçonnée de provenir de Madagascar.  

La drogue a été transportée aux Casernes centrales. Les officiers ont procédé à l’ouverture des sacs pour la pesée.  

Les suspects ne sont pas inconnus des services de police. Les trois hommes sont fichés à l’ADSU et ont été condamnés à plusieurs reprises. 

Le profil d'un des trois suspect, Oomar Karrimbaccus alias Tirania 

Il a été arrêté et écroué en 2006 pour six ans de peine après avoir été trouvé en possession de drogue et condamné pour distribution. C’est à la prison de Beau-Bassin qu’il était détenu. 

Récemment libéré de prison, Oomar Karrimbaccus avait été entendu par la Commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen le 8 mai 2017 concernant ses appels passés au détenu Prosper entre 2015 et 2016. 

Fait notoire lors de son audition face à Paul Lam Shang Leen, quand le président de la commission a demandé à Oomar Karrimbaccus quel était son numéro de téléphone, il devait déclarer : « Mo pa kone ! » 

Oomar Karrimbaccus a alors expliqué qu’il ne « sait ni lire, ni écrire », ajoutant : « Anplis, mo latet fatige. Mo swiv tretman Brown Sequard Hospital. » 

S’agissant de son téléphone, l’homme devait dire : « Monn perdi mo telefonn ena trwa semenn ler mo ti al lapes. » Ce qui a fait dire une fois de plus à Paul Lam Shang Leen que « ça arrange beaucoup de choses que de prétendre que son téléphone est perdu ». 

Un de ses frères est en prison. La famille « Tirania » est connue par la brigade antidrogue depuis les années 80 et 90. 

« Pendant tout le temps que j’étais en prison, je me concentrais sur ma foi » 

Les trois suspects comparaîtront en cour de Pamplemousses demain mercredi sous une accusation provisoire de trafic de drogue. 

L'enquête suit son cours, d'autres arrestations sont à prévoir.

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/110-kilos-d-heroine-saisis-les-suspects-sont-fiches-a-l-ADSU-et-ont-ete-condamnes-a-plusieurs-reprises_a2251.html

Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.