Menu


Faits Divers

Work Access Permit : Le mort-vivant avait un laissez-passer


Rédigé par E. Moris le Lundi 1 Juin 2020



Il pensait jouer au plus fin ! Mais son petit jeu a pris fin prématurément.

Un chauffeur de van avait utilisé le permis de conduire d’un défunt pour obtenir un Work Access Permit afin de pouvoir circuler durant le confinement. Mais son petit manège a été découvert. Et cet habitant de Grand Bois risque de payer cette supercherie assez chère.

Il a été arrêté la semaine dernière et il sera poursuivi pour utilisation de la technologie à des fins frauduleuses. Mais le plus absurde dans l’histoire, c’est comment la police a pu lui délivrer ce fameux laissez-passer. Car l’homme se déplaçait allègrement au nom du défunt.

Il a fallu qu’il soit contrôlé à un barrage routier pour que le pot-aux-roses soit découvert. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été interrogé et est rapidement passé aux aveux.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.