Menu


Société

Wakashio : Des éléments troublants révélés par Bruneau Laurette


Rédigé par E. Moris le Mardi 18 Août 2020

Difficile de dire si c’était son objectif au départ, mais Bruneau Laurette est devenu en l’espace de quelques jours la grande vedette de la saga Wakashio.



Plaintes à la police contre deux ministres, poursuites privées au pénal, allégation contre le ministre Bodha pour tentative de soudoiement et désormais des éléments très intrigants. Hier, sur une radio, le travailleur social est venu apporter des éléments troublants sur toute l’affaire à partir des images satellites. 

Dans un premier temps, a-t-il expliqué, trois navires, les remorqueurs Stanford Hawk et VB Cartier, ainsi qu’un bateau taxi privé répondant au nom de Jakia, se sont approchés du Wakashio échoué sur les récifs. Bruneau Laurette montre que le Jakia a accosté le Stanford Hawk dans le port à Maurice.

Pourquoi ? Est-ce que des experts se trouvaient à bord du bateau privé ? Autant de questions qui méritent des réponses, estime Bruneau Laurette. 

Le spécialiste en self défense et, semble-t-il, en tout ce qui touche à la sécurité, dont maritime, évoque d’autres éléments étonnants. Il pointe du doigt le fait qu’à proximité du Wakashio, le VB Cartier et le Stanford Hawk ont effectué une sorte de danse nuptiale intrigante, après quoi le même VB Cartier fait à deux reprises le va-et-vient entre Pointe d’Esny et Rivière-Noire. Pourquoi ? 

Le spécialiste Bruneau Laurette souligne même que le Stanford Hawk et le VB Cartier se sont même rendus à l’île de la Passe. Après quoi, le VB Cartier est reparti directement pour l’île de la Réunion. 

Peut-être y avait-il une raison à tous les déplacements de tous ces navires. Mais pour l’instant, personne n’en sait rien. N’empêche que, lancés comme cela, ces éléments constituent des zones d’ombre que le gouvernement ou les autorités devraient, au plus vite, éclaircir. D’autant que les doutes dans la tête de la population ne font que s’accumuler, surtout depuis qu’il est dans le domaine public que Bassoodeo Seetaram, un intime du gouvernement, s’est retrouvé sur le Wakashio. 

Que faisait-il sur le navire échoué ? 

Si le gouvernement doit s’expliquer sur toutes ces zones d’ombre, n’empêche qu’on ne peut dire qu’il arrivera à convaincre. La communication du pouvoir n’a pas valeur de paroles d’évangile actuellement.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.