Menu



Société

Wakashio : Des attributions assez larges pour la Court of Investation


Rédigé par E. Moris le Lundi 21 Septembre 2020



Les attributions de la Court of Investigation, ces fameux « terms of reference », ont été publié ce lundi.

Rappelons que ce tribunal est présidé par l’ancien juge Abdurrafeek Hamuth, assisté de Johnny Lam Kai Leung et Jean Mario Genevieve, deux ingénieurs marins. 

Ainsi, l’une des attributions de cette instance de d’enquêter sur les circonstances ayant mené à l’échouage du MV Wakashio sur les récifs de Pointe d’Esny mais aussi si les procédures pour la surveillance et le suivi des navires dans nos eaux ont été suivies. La deuxième attribution de la Court of Investigation est de déterminer l’ampleur des dégâts de l’échouage, incluant le déversement d’huile dans nos eaux, à l’environnement et la vie marins.  

La troisième attribution est plus intéressante. La Court of Invstigation doit vérifier s’il y a eu bonne gestion et supervision de l’opération de renflouage par les propriétaires, les assureurs et les autorités après l’échouage. 

L’instance devra aussi déterminer si la décision de couler la proue du vraquier à l’endroit choisi est une bonne décision et si cette opération a été correctement gérée. Elle devra aussi déterminer si la supervision et la gestion de toute l’affaire a été correcte, ainsi que le taux de préparation du pays avant ce naufrage et sa réactivité. 

Toute personne ayant des informations à ce sujet ou souhaitant déposer est priée d’écrire au secrétaire de la Court of Investigation, soit A. M. Jeenathally à l’adresse suivante : mvwakashio@govmu.org
Rappelons que les audiences auront lieu en public. Mais en raison des gestes barrières, le nombre de places dans la salle sera limité.

Lundi 21 Septembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.