Politique

Violence domestique : Le Mouvement Patriotique veut obliger les témoins à parler

Samedi 27 Octobre 2018

En conférence de presse samedi, le Mouvement Patriotique s’est insurgé contre le taux de violence envers les enfants et les femmes. Pour Alan Ganoo et consorts, le gouvernement est incapable d’y mettre un terme.

Il a d’ailleurs rappelé que le présumé meurtrier du petit Ritesh Gobin, 11 ans, avait été dénoncé par sa compagne pour brutalités.

Le président du Mouvement Patriotique a mis en doute l’efficacité du système de Protection Order, qui coûte à l’État environ Rs 2 milliards par an.

Il propose un amendement à la Protection from Domestic Violence Act pour obliger les témoins de violence domestique à parler et surtout rapporter le cas à la police. Il a aussi réitéré son appel pour l’introduction au plus vite du Children’s Bill.

Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.