Société

Violence conjugale : Fazila Jeewa-Daureeawoo, conseille aux femmes de déserter le domicile conjugale

Vendredi 26 Octobre 2018

La ministre de l’Égalité des genres et du Développement de l’enfant, Fazila Jeewa-Daureeawoo, s’adressait le jeudi 25 octobre aux habitants de Camp-Levieux, à Rose-Hill, lors d’une campagne de sensibilisation sur la violence domestique.


Une caravane de proximité a été mise sur pied afin de donner accès à l’information aux habitants de la localité. Notamment, sur leurs droits et les types de soutien et d’accompagnement dont disposent les victimes de violence domestique, cela en collaboration avec la Police Family Unit.

Pour prévenir de la violence domestique, la ministre a invité les victimes à dénoncer les agressions en composant le 139. À noter que tout appel est gratuit sur le hotline 139 du ministère de l’égalité des Genres.

Malgré le durcissement de la loi, madame la Ministre a trouvé semble t-il la solution ! Elle n'a pas hésité à inviter les femmes à déserter le domicile conjugal lorsqu’elles sont victimes de violences répétées. 
«En cas de violence conjugale qui persiste, la femme doit ‘kit lakaz’»
Est-ce là une solution venant d'un ministère qui a pour but de protéger les droits des femmes ?  

Où iront se réfugier ses femmes bien souvent avec leurs enfants ? Est-ce aux victimes de quitter le toit conjugal ?  

Rédigé par E. Moris le Vendredi 26 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.