Menu


Régions Océan Indien

[Vidéo] Crime contre l'environnement à Agaléga par la firme indienne Afcons Infrastructure


Rédigé par E. Moris le Mercredi 17 Février 2021

Ce petit archipel de l'océan Indien est situé à 1 064 km au nord de l'île Maurice et relié à celle-ci par voies aérienne et maritime.



L’intérêt de l’Inde pour Agaléga est au centre des spéculations, tant à Maurice que dans la Grande péninsule. Pourquoi l’Inde injecte-t-elle autant d’argent dans cette île de 300 habitants ? Pourquoi les différents accords signés entre l’Inde et Maurice concernant Agaléga ne sont pas rendus publics à ce jour ?

Ce n'est un secret pour personne que la Grande péninsule souhaiterait marquer sa présence au sud de l’océan Indien pour faire obstacle aux Chinois. Les explications du Premier ministre Pravind Jugnauth n'ont pas convaincu n’ayant, jamais fermé la porte à d’éventuelles installations militaires.

L'arrivée de 420 ouvriers indiens de la compagnie Afcons Infrastructure Ltd pour les travaux concernant la construction d’une piste d’atterrissage longue de trois kilomètres et large de  45 mètres à hauteur de Rs 3 milliards financée par l'Inde, et d’une jetée de 199 mètres de long ont débuté dans la crainte chez les Agaléens.

« Nous voulons plus de transparence car l’inquiétude d’une base militaire est omniprésente. Depuis notre dernière rencontre avec la ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo, nous sommes toujours dans l’attente. Nous demandons au gouvernement de rendre cet accord public [NdlR : entre le gouvernement mauricien et son homologue indien] afin de dissiper tout doute », souligne Arnaud Poulay, président de La Voix des Agaléens. 

La moitié de l’île du Nord est sous le contrôle des Indiens

Pour Arnaud Poulay, il ne fait aucun doute : «Nou’nn fini perdi vilaz La Fourche. C’est donc vrai que cette partie de l’île deviendra une base militaire. C’est ça le secret entre le gouvernement mauricien et celui de l’Inde. Agalega va mal»

De nouvelles photos prises à Agalega alimentent les spéculations, sachant que les travaux ont été exemptés du certificat d'Environmental Impact Assessment.




1.Posté par jean pense le 19/02/2021 07:24
Pauvre Agaléga l'histoire se répète après les chagossiens voila le tour des agalégain ( aine) d'ètre déporté comme toujours les habitants seront toujours les derniers et être considéré comme des moins que rien tous ça avec la bénédiction des hommes politiques de tout bord mais au delà de l'humain c'est un morceau de paradis que l'inde détruit juste pour la course aux territoires bob marley chantait "rat race" il avait raison, mais je pense que mère nature nous réservera d'autre surprise dans la décennie qui vient tous ces envahisseurs pleureront en premier car c'est eux qui détruise la création. :(

2.Posté par Karo le 21/02/2021 06:18
Dire qu ils veulent récupérer les chagos apres les avoir vendus aux anglais en 1965.
Maintenant ils vendent Agalega aux indiens et dans 50 ans ils voudront recuperer l ile!!!
Bande de guignols et d abrutis

3.Posté par bruce le 23/02/2021 07:49
Maurice demande la restitution des Chagos, dont les habitants natifs ont été déportés pour construire une base militaire américaine. Et voilà qu'ils font la même chose avec les Agaléens ! Quel pays d'hypocrites, on dirait la France !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.