Menu

Santé

Vaccination au Covid : Le coup de pression du Dr Gaud envers le personnel hospitalier


Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Mars 2021

Une vaccination contre le Covid-19 à vitesse variable à travers le monde. Déjà des millions de personnes sur la planète ont été vaccinées contre le Covid-19. Plusieurs vaccins sont utilisés et les stratégies vaccinales diffèrent d’un pays à l’autre.



A l'île Maurice, la vaccination contre la Covid-19 est un enjeu sanitaire majeur mais aussi économique, avec une volonté, de l'Etat mauricien de vacciner au moins 60% de la population. 

«No rush», « Nous ne sommes pas dans une situation où il faut obligatoirement faire le vaccin contre la Covid-19, il n'y a aucune urgence » avait déclaré le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal en début d'année. Depuis la donne a changé.

Le coup de pression est venu lors d'un point de communication ce samedi 27 mars, par la conseillère du Bureau du Premier ministre, le Dr Gaud. En effet, depuis 48 heures le comité Santé ne communique plus aucun chiffre sur la campagne de vaccination. 

Le constat est sévère, les professionnels de santé hésitent à se faire vacciner et font valoir leur droit et leur choix. Les vaccins n'ont toujours pas eu l'homologation de l'OMS et freine les plus ténébreux à franchir le pas, quand ce n'est pas un formulaire de consentement très controversé et contesté.

Ils doivent se faire vacciner « pour leur entourage, pour leur pays et pour leurs patients. »

Comment culpabiliser une profession sous pression ? Simple ! Il suffit d'écouter le plaidoyer de l'experte en immunologie qui a enlevé sa blouse de médecin pour celle de conseillère du Bureau du Premier ministre : « Nous avons constaté qu’il y a un tiers du staff qui s’est fait vacciner. Au département de dialyse de Souillac, il y a un staff sur tout le personnel qui s’est vacciné. Si les autres membres du personnel s’étaient faits vacciner, on ne se serait pas retrouvé dans la situation actuelle. C’est leur devoir de se faire vacciner.»

La vaccination un choix pas une obligation

De ce fait, sans surprise, le ministre de la Santé avoue que du personnel soignant travaillant à l’unité de dialyse de Souillac, un seul membre a déjà fait son vaccin.

 

Samedi 27 Mars 2021


1.Posté par Yan le 27/03/2021 22:34
0,5% de risque de mortalité en étant malade du Covid... 99,5% de guérir... 9 chance sur 10 après 80 ans... Chiffres statistiques de l'année 2020... Voilà voilà...

2.Posté par Caro le 28/03/2021 07:20
C est qu elle vous mordrait... elle apprend vite au pays des dictateurs!

3.Posté par popo le 28/03/2021 08:25
Vous avez hérité d’un bon porte parole.a la réunion on respire depuis son départ.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.